Spread the love
eau-potable
L’eau potable va bientôt couler dans les robinets

Quelques jours seulement après la signature de l’accord de prêt entre le Bénin et la Chine pour la réalisation du projet « Eau potable pour tous à l’horizon 2021 », les travaux d’adduction d’eau potable dans les Collines ont été lancés hier jeudi 27 juillet 2017 dans la salle de conférence de l’hôtel Jeco à Dassa-Zoumè.

Ouf ! Diront les populations des Collines. Elles auront désormais accès à l’eau potable. Les travaux d’adduction d’eau potable dans les Collines ont été officiellement lancés. Grâce au leadership éclairé du président Patrice Talon, les populations des Collines pourront jouir de ce liquide précieux. Moment solennel, cette cérémonie apparait comme un nouveau pacte de confiance entre le président et les populations des Collines. Selon le maire de Dassa, président du Groupement intercommunal des Collines, Nicaise Fagnon, c’est comme un jour de naissance pour les communes des Collines. Pour le maire de Dassa, l’eau qui jaillira bientôt va propulser la croissance économique dans cette région. Il a également salué l’investissement personnel du chef de l’Etat dans la conduite et l’aboutissement de ce dossier. «Le président Patrice Talon fait du défi de l’eau potable pour tous, une réalité 10 ans avant l’échéance fixée par la communauté internationale. La preuve que le chef de l’Etat ne verse pas dans les effets d’annonce. Les actes suivent les paroles. Cela suffit, clame le maire, pour que les populations des Collines apportent leur soutien indéfectible au Nouveau départ. Firmin Kouton, préfet du Zou, représentant son collègue des Collines, a rassuré le président de la République du soutien des populations des Collines dans la réalisation du Pag. Car, a-t-il déclaré, les populations qui ont besoin d’eau potable, d’électricité et de routes ne sauraient être prises dans l’engrenage des querelles politiciennes. Pour sa part, le Conseiller économique et social de l’Ambassade de Chine près le Bénin, Zhang Bohui, s’est surtout dit émerveillé par la célérité des démarches entreprises par le gouvernement pour la réalisation de ce projet. Le ministre de l’Eau, de l’énergie et des mines, Jean-Claude Houssou, quant à lui, a fait savoir que le président Talon est pressé de voir s’atténuer les souffrances de son peuple, voire sa disparition. Après Glazoué, Dassa et Savè, l’initiative sera étendue à Savalou, Bantè et Ouessè. La preuve que le président Talon est un homme de défi, car le pari de démontrer que la situation de zone hydro géologiquement difficile des Collines n’est pas une fatalité est en passe d’être tenu.

Caractéristiques du projet

Le projet d’adduction d’eau potable dans les Collines permettra d’augmenter la production d’eau dans les villes de Savè, Dassa-Zoumè et Glazoué à travers la construction de deux barrages respectivement de capacité 1 millions de m3 sur le cours d’eau Lifo et 2 millions de m3 sur le fleuve Ouémé à Ayédjoko. Deux stations de traitement de capacités respectives 630 m3/h et 220m3/h seront construites à cet effet. Il s’agira à travers ce projet de moderniser les conditions d’exploitation par la mise en place d’un système de télégestion des équipements, d’étendre vers les quartiers périphériques et de densifier les réseaux d’eau par la pose de 200Km de conduites tous diamètres confondus dans toutes les villes concernées, d’assurer la desserte en eau à 100% des populations en 2021 et de satisfaire quantitativement et qualitativement  les besoins en eau de plus de 375.000 personnes à l’horizon 2035, de réaliser des branchements à coût réduit,  et de réduire ainsi la prévalence des maladies d’origine hydrique.

O.I.A.