Spread the love

maxresdefaultUn nouveau système d’immatriculation à l’identifiant fiscal Ifu est désormais en vigueur au Bénin. En remplacement de l’attestation d’immatriculation, il a pour nom Système intégré de gestion des taxes et assimilés (Sigtas 3.0). Il a été lancé hier à la direction générale des impôts à Cotonou par le secrétaire général du ministère de l’économie et des finances.

Pour le directeur général des impôts, Nicolas Yénoussi,  l’objectif est d’améliorer la qualité du service à l’usager et de permettre au contribuable au guichet d’immatriculation de pouvoir repartir quelques minutes après avec sa carte Ifu ». Il a été renchérie par la coordonnatrice du Projet d’appui à l’accroissement des recettes intérieures du Bénin (Paarib), Bocco Attakpa, qui pense que le nouveau système simplifie le processus à travers la réduction, permet l’ajout de la photo de la personne physique, et permet la validation des potentiels doublons avant la poursuite du processus d’immatriculation. Il apporte également trois innovations majeures à savoir la consolidation des données dans un système intégré composé de plusieurs modules interopérables dont l’immatriculation Ifu constitue la clé d’accès, l’attribution de pièce d’identification durable (carte en polyvinyl chloride au format carte bancaire avec une période de validité de dix ans), l’accélération du processus de délivrance du document d’immatriculation. La délivrance de la carte Ifu est gratuite. Il est à rappeler que la réforme du système d’immatriculation à l’Identifiant fiscal unique est une composante du Paarib, financé par le Canada pour 13,5 millions de dollars canadiens, soit un peu plus de 6 milliards de F Cfa. Elaboré à la suite d’un protocole d’entente signé en 2015 entre le Bénin et le Canada, le projet s’étendra sur une durée de huit ans.