Spread the love
glo-djigbe
Les acteurs impliqués dans le projet étaient tous sur le terrain pour le lancement des travaux

(Les experts chinois déjà présents)
Depuis peu, les regards de nombreux béninois  sont tournés vers la Commune d’Abomey-Calavi, notamment l’arrondissement de Glo-Djigbé, pour la réalisation d’un des projets phares du gouvernement Talon. La réalisation d’un nouvel aéroport, annoncé à grand renfort médiatique, est un défi que le chef de l’Etat et ses hommes entendent relever. D’autant plus que le projet remonte à plusieurs décennies. C’est pourquoi le gouvernement et, actuellement, l’Agence nationale du Domaine et du foncier (Andf), sont à pied d’œuvre pour en accélérer les travaux. Dans la matinée du mercredi 3 janvier 2018, un autre pas a été posé vers la  construction de cet aéroport international. Il s’agit du démarrage des travaux d’aménagement de la principale de 6 km, sur une emprise de 10 mètres, l’aménagement de cette voie va permettre à l’entreprise chinoise ayant à charge le  projet, d’avoir  plus facilement accès aux différents sites pour l’acheminement du matériel lourd et d’autres accessoires. Heureux de l’action posée hier matin, le Directeur général de l’Andf, Victorien Kougblénou,  n’a pourtant pas voulu s’emballer autrement.  Devant populations et élus communaux, il a reprécisé le sens de la démarche du gouvernement. Pour lui, les travaux de réalisation du futur aéroport n’ont pas encore réellement démarré. Ce sera fait une fois que « le processus de dédommagement aura avancé », a-t-il déclaré, et une fois que le site sera officiellement réceptionné par les autorités gouvernementales. « Cette phase qui suit celle en cours,  c’est à dire la phase de dédommagement des présumés propriétaires, propriétaires et détenteurs de droit coutumier, favorisera un accès facile au site pour le déploiement du matériel lourd de l’entreprise retenue pour exécuter les travaux», a ajouté Victorien Kougblénou. Quant au maire de la ville d’Abomey-Calavi, Georges Bada, il a, au nom de ses collègues de Tori-Bossito et de Zê, remercié le Chef de l’État, pour la concrétisation de cet projet qui va permettre de dynamiser  le secteur du tourisme, un des leviers de développement économique  du  pays. « Le projet de construction de l’aéroport international de Glo-Djigbé est aujourd’hui une réalité pour nous, c’est pour cette raison que, représentant de la population, protégeant les intérêts de la population, nous sommes ici pour les rassurer que l’aéroport est en phase de réalisation » a-t-il ajouté.

J-P M