Spread the love
ajavon2
Sébastien Ajavon ne s’est pas présenté à la Criet

Comme annoncée, l’audition de l’homme d’affaire Sébastien Ajavon dans l’affaire dite « 18 kg de cocaïne pure », a été ouverte ce jeudi 04 octobre 2018 à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Mais elle n’a pu aller à son terme en raison de l’absence de Sébastien Ajavon, qui s’est fait représenter par ses avocats conseils. Le ministère public évoquant les articles 423 et 431 du nouveau code de procédure pénale, a alors exigé la présence du prévenu. Les conseils de Sébastien Ajavon s’y sont opposés. Les juges en charge du dossier ont alors décidé de reporter l’audience au 18 octobre prochain. Une décision qui n’a reçu l’assentiment de Marc Bensimon, l’un des avocats conseils de Sébastien Ajavon. Il estime qu’à la lecture de l’article 428 du nouveau code pénal  que la représentation est autorisée. « Dans son principe de liberté le prévenu a le droit de  venir ou de ne pas venir devant une juridiction à la condition qu’il soit représenté. C’est un principe international. Nous le trouvons même devant les juridictions internationales. On est devant une juridiction béninoise, on ne peut pas plaider pour un homme parce qu’il n’est pas là », a-t-il déploré.  Il est à rappeler que la séance qui s’est déroulée avec un renforcement du dispositif sécuritaire.

Léonce Adjévi