Spread the love
Pierre Urbain Dangnivo
Pierre Urbain Dangnivo

Le 32 ème dossier inscrit au rôle de la cour des assises a connu du dossier de Pierre Dangnivo dans la matinée de ce mardi 21 août 2018. L’audience a été suspendue pour continuation demain après que les  résultats des tests d’adn effectués sur le corps exhumé à Womey en 2010 ont été mis à disposition des différents avocats par le ministère public.

Le président de la cour Arsène Dadjo a suspendu pour une troisième fois l’audience avant de décider de sa reprise demain matin à 9h après constitution du jury.  Étaient  bien présents  à la barre, Codjo Cossi Allofa et Donatien Amoussou les deux accusés dans cette affaire d’homicide. Tous deux vêtus de  tissu bazin du même motif. A l’ouverture de l’audience, la défense a demandé à avoir les résultats des analyses commandées pour déterminer si le corps exhumé chez l’un des accusés Codjo Cossi Allofa est bien celui de Dangnivo. Le ministère en réponse à cette préoccupation de la défense a répondu qu’il était convenu que la famille choisisse elle-même son expert pour le test d’ADN en raison des suspicions. Et un autre test qui sera réalisé aux frais du parquet par un expert choisit par l’institution. Le jour j de l’analyse, le parquet est venu avec son expert mais du coté de la famille, rien n’a été fait. Le parquet est en possession de ses résultats qui jusque là ont été gardés  secret pour ouverture à ce procès. La partie civile représentée par Maitre Olga Annsasidé a fait savoir que l’expert pressenti par son client qu’est la famille Dangnivo s’est désisté quand il a été mis au parfum de ce pourquoi il avait été sollicité au motif de préserver sa vie. La défense composée de maitre Zinflou et maitre Yansunu a insisté pour que l’enveloppe disponible soit ouverte avant la constitution du jury. Après une première suspension, la cour a accédé à leur demande. L’enveloppe a été ouverte par le représentant du ministère public, Emmanuel Opita et remise aux avocats. Il y a trois exemplaires de copies dedans a lancé Maitre Zinflou à la cour. Chacun aura une copie a assuré le président Arsène Dadjo. Une deuxième suspension a été observée pour que les documents  soient multipliés. A la reprise de l’audience, un jury de cinq membres a été constitué pour compléter la composition de la cour. La cour étant au grand complet, le président a suspendu l’audience et a décidé de sa reprise demain matin à 9h. Est-ce le corps de Pierre Dangnivo qui  a été exhumé à Womey il y a huit ans ? On aura peut-être la réponse ce mercredi 22 août 2018. Le dossier  Dagnivo, c’est l’une des affaires qui aura marqué la fin du premier mandat du régime Yayi. Un fonctionnaire du ministère de l’économie et des finances qui a disparu depuis le 17 aout 2010. Avec des rebondissements dont un corps qui serait le sien retrouvé dans une maison d’un charlatan Codjo Cossi Allofa résidant dans la commune  d’Abomey-Calavi.

Claudine Vodounon