Spread the love

cour_dappel de cotonou bonLe procès de Codjo Cossi Alofa dans l’affaire Pierre Urbain Dangnivo est loin de connaître une issue. Le procès qui a repris dans la matinée de ce mardi 8 décembre à la Cour d’appel de Cotonou, a été une fois de plus reporté. C’est suite à une exception d’inconstitutionnalité évoqué par les avocats de la défense. Maître Zinflou, avocat de la défense, évoque cette exception d’inconstitutionnalité pour des faits qui ont été relatés par son client, Alofa, qui dit avoir été violenté. En effet, l’accusé avait déclaré qu’on aurait tiré entre ses jambes pour le dissuader à faire des aveux au cours d’un interrogatoire. La défense a été soutenue dans sa requête par les avocats de la partie civile. Malgré les plaidoyers du Ministère public pour que la séance se poursuive, le président de la Cour Félix Dossa a suspendu la séance. A son retour, il a pris acte de l’exception d’inconstitutionnalité, renvoyant ainsi le dossier de nouveau devant la Cour constitutionnelle.