Spread the love

Tribunal-de-CotonouLe procès des co-accusés  dans l’affaire faux médicaments à eu lieu dans la matinée de ce mardi 13 mars 2018 comme prévu  au tribunal de première instance de première classe de  Cotonou. Le verdict a été donné par le juge.

Le juge a décidé d’une relaxe pure et simple pour le Directeur des pharmacies, des médicaments et explorations diagnostiques (Dpmed) Fernand Gbaguidi, relaxé au bénéfice du doute. Condamnation à 18 mois d’emprisonnement ferme et 10millions d’amende pour le  représentant du laboratoire new Cesamex, l’indien impliqué dans cette affaire. 48 mois de prison ferme pour les grossistes répartiteurs, plus de 20 millions d’amende et 100 millions de dommage et intérêts. Et dans le rang des accusés, deux autres ont été condamnées à six mois d’emprisonnement ferme : il s’agit de l’agent de Sakété qui s’était présenté comme délégué médical à la police judiciaire. Les avocats de la défense croisés dans la cour du tribunal de Cotonou n’ont pas voulu se prononcés à nos micro. L’un d’entre eux a apporté quelques précisions sur les peines retenus sans évoquer l’éventuel appel qu’ils pourraient interjeter. Les chefs d’accusation sont entre autre complicité d’exercice illégal en pharmacie, complicité de fabrication de produits pharmaceutiques contrefaits et complicité de distribution de produits pharmaceutiques sans autorisation en République du Benin.