Spread the love
cartesurtable
Jean-Baptiste Hounguè s’est prononcé sur l’affaire Atao

 L’émission « Cartes sur table » de Océan Fm a reçu dimanche 10 décembre 2017, Jean-Baptiste Hounguè, président de la Coalition Bénin en route. Il s’est prononcé sur plusieurs sujets d’actualité,  notamment la perquisition effectuée vendredi dernier chez le député Mohamed Atao Hinnouho, où une  importante quantité de faux médicaments a été découverte

Les faits remontent au vendredi dernier où la Police nationale a perquisitionné le domicile du député Mohamed Atao Hinnouho. Il a été découvert chez lui et ce, en son absence, une importante quantité de faux médicaments. Pour Jean Baptiste Hounguè, c’est un acte à condamner, surtout venant d’un élu du peuple. Et pourtant, cette affaire intervient à un moment où les parlementaires ont déjà renforcé la lutte contre les faux médicaments en ratifiant la convention internationale du droit pénal contre le trafic des faux médicaments et les infractions similaires. Déjà le jeudi, la Police avait essayé de perquisitionner son domicile. Mais la présence du député Mohamed Atao Hinnouho et certains députés de la minorité parlementaires, venus en renfort à ce dernier l’en a dissuadé. Il y avait aussi la présence de l’ancien président Nicéphore Dieudonné Soglo et du ministre Candide Azannai. L’invité a fait remarquer que nous sommes dans un Etat de droit et qu’il faille faire confiance à la justice. Selon lui, le soulèvement de la population se justifie par le fait qu’elle ne comprend rien. « La population a besoin de comprendre les choses. Un Etat, c’est un Etat. C’est de l’anarchie et ce n’est pas bon », a-t-il laissé entendre. « Lorsque vous venez chez nous, on vous éduque, on vous explique les choses. Donc il faut faire comprendre à la population à la base que les choses ont changé et si nous voulons que notre pays soit à l’image de certains pays développés aujourd’hui, il faut laisser les institutions faire leur travail », a-t-il ajouté. A l’en croire, sa coalition fait partie des coalitions qui ont amené au pouvoir le candidat Patrice Talon, aujourd’hui devenu président de la République. Cette coalition est dans un projet expansionniste. « L’objectif premier, c’est 2019, où il y aura un évènement qui va se produire. Le président sera porté par la coalition Bénin en route. L’ambition est intacte et on veut même aller au-delà de ce qui a été fait en 2016 », a-t-il précisé.

 Léonce Adjévi