Spread the love

police-cotLa directrice des ressources financières et du matériel du ministère de l’intérieur est désormais libre de ses mouvements mais mise sous convocation judiciaire. Ce cadre qui a passé tout le week-end à la Brigade économique et financière Bef est libre mais ne doit voyager en dehors du territoire national ceci pour les besoins de l’enquête en cours. Celle-ci serait impliquée dans une affaire de mauvaise gestion de plusieurs milliards alloués aux policiers dans le cadre de plusieurs activités comme celle de la sécurisation des élections. Ce dossier de malversation des primes des flics a été découvert grâce à une enquête policière qui révèle ces derniers jours la responsabilité de la Drfm dans la disparition d’un montant de 50 millions de francs cfa. Montant devant servir pour les élections locales, communales et Municipales passées. C’est le Commissaire Ogouchoro, chargé des Affaires Économiques et Criminelles à la BEF qui a dirigé les auditions ayant permit l’obtention des données accablant plusieurs autres personnes y compris des anciens ministres. La suite de l’enquête est désormais confiée au procureur de la République.

RMK