Spread the love
zinzindohoue-adihou
Alain Adihou et Armand Zinzindohoué répondront de leurs actes

 Selon les indiscrétions, le procureur général près la cour d’appel de Cotonou a saisi le Parlement dans la journée de ce mercredi, pour qu’il se prononce sur la mise en accusation des ministres Armand Zinzindohoué et Alain Adihou. On reproche à ces derniers leurs complicités dans la gestion de l’affaire Icc Services et celle de la réalisation de la Lépi mise en œuvre sous le régime Mathieu Kérékou.

Nouveau rebondissement dans des affaires Icc-services et réalisation de la Liste électorale permanente informatisée version Adihou. Le Parlement devra se prononcer sur ce dossier afin d’adopter la mise en accusation des ministres Armand Zinzindohoué et Alain Adihou. Ainsi, en a décidé le procureur général près la Cour d’appel de Cotonou en saisissant le Parlement. La correspondance est parvenue au président de l’institution parlementaire, Mathurin Nago et devra probablement faire l’objet d’une communication à la plénière de ce jour. Espérons que cette procédure livre le degré d’implication de ces personnalités dans les faits qu’on leur reproche. Ce qui permettra également de situer la responsabilité des autorités au sommet de l’Etat qui ont eu une part active dans le scandale Icc- services.

Thobias Gnansounou Rufino (Br Ouémé/Plateau)