Spread the love
giles_badet
Gilles Badet, professeur de droit public

Le député de la septième circonscription électorale Orou Sé Guéné sera bel et bien candidat aux prochaines élections législatives de 2015. Il l’a fait savoir dimanche dernier lors d’une marche de soutien au chef de l’Etat au cours de laquelle il a exhibé son casier judiciaire vierge aux populations de kalale. Cependant en dépit de cette déclaration du député, plusieurs personnes pensent que cela ne justifie rien. C’est le cas du professeur de droit public à l’Université d’Abomey Calavi, Gille Badet, qui, juge plutôt que rien n’est encore fait et que tout peut encore arriver.
Dans ses propos le professeur de droit public à l’Université d’Abomey Calavi, Gille Badet a démontré que le retrait du casier judiciaire vierge de l’honorable, ne justifie en rien son « blanchiment » dans cette affaire qui l’oppose à la justice béninoise. De ce fait, le député Orou Sé Guéné ne devrait donc pas proclamer de sitôt sa victoire dans cette affaire.
Prenant également appui sur des textes juridiques, il s’est dit normal que le casier judiciaire soit vierge car la procédure n’est encore finie.
Selon lui, ce n’est qu’à la fin de la procédure que les différentes parties qui s’opposent dans cette affaire seront fixées. A l’en croire, c’est dans le cas où la condamnation sera maintenue en appel , que le casier judiciaire pourrait être maintenu : « dans les dossiers correctionnels c’est-à-dire quand le tribunal a fini de se prononcer en matière pénale, il y a l’appel et enfin il y a un pouvoir en cassation au niveau de la cour suprême. Donc tant que les étapes ne sont pas finies ou les délais prévus pour accomplir ses taches n’ont pas été épuisé sans action et que le casier judiciaire demeure vierge, c’est à l’issu de la procédure que si la condamnation est maintenue, que le casier judiciaire pourrait être chargé de la condamnation retenue » » a conclu Giles Badet.

Léonce ADJEVI