Spread the love

 vue-conférenceQuelques heures après la publication des résultats du rapport du cabinet Kroll sur l’affaire du programme pluriannuel d’appui aux secteurs eau et assainissement (Ppea2), le patron du bureau d’auditeur général Michel Dognon a tenu dans l’après midi d’hier une conférence de presse à l’infosec. Ces propos sont identiques à ceux rapportés dans le communiqué du conseil des ministres tenus le jeudi 23 juillet 2015 dernier. Il en ressort d’après le résultat du rapport, qu’aucun flux financier n’a pas été établi contre l’ex ministre de l’Energie Barthélemy Kassa.

 Des dysfonctionnements graves de l’Administration et une implication directe et active de certains fonctionnaires caractérisée par un système de fractionnement des marchés et des violations graves et répétées des règles d’exécution des dépenses publiques. C’est ce qui ressort du rapport du cabinet d’audit Kroll sollicité par les pays bas et le Bénin afin de tirer au clair les dessous détournement des 4 milliards destinées au projet de l’eau. Michel Dognon qui était secondé dans cette mission par Raoul Atchikpa, conseiller technique et juridique du Chef de l’Etat a affirmé que c’est « un vaste réseau de fraude qui a détourné les fonds du PPEA 2 de l’ordre de plusieurs milliards de francs Cfa au préjudice du Trésor public et du bailleur en un temps record ». Le patron du bureau d’auditeur général a avancé dans ses propos que deux opérateurs économiques et des cadres de plusieurs ministères sont impliqués dans ce dossier de malversations. «  2,6 milliards de Francs Cfa sont détournés dans le cadre du PPEA 2 et 5 milliards au niveau de plusieurs ministères ». Quant à Raoul Atchikpa, Conseiller Technique et Juridique du Chef de l’Etat, il a affirmé que les personnes qui sont citées dans ce rapport seront poursuivies et que ces dernières vont rembourser les fonds qu’elles ont soutiré frauduleusement dans les caisses de l’Etat.