Spread the love
David Babalola
David Babalola attend l’issue du procès

Toujours le flou et l’incertitude dans l’issue du procès « détournement des impôts à la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) ». Le procès débuté depuis quelques semaines, a, de nouveau, été renvoyé au 9 janvier 2018. Cependant, David Babalola, ex-directeur de la société a bel et bien comparu hier, mardi 12 décembre 2017,  devant le Tribunal de première instance de Cotonou. L’atmosphère tendue, et visiblement insoutenable. L’ex-Dg habillé en tenue locale et en uniforme de prison, avait l’air un peu songeur et hagard. Appelé à la barre aux environs de 10h30, il était  assisté par une  horde d’avocats. D’autres agents de la Soneb inculpés, étaient aussi présents. Après les différentes interventions de la partie civile et de la défense, le président du tribunala décidé, faute de preuves suffisantes de renvoyer le procès. En effet, le ministère public qui avait demandé davantage  de clairvoyance dans le ténébreux dossier, a exigé la présence de certains cadres des impôts. Quant à la défense, elle voulait une libération immédiate de son client, qui devrait être lavé de tout soupçon. Face à l’impasse, et compléments à ajouter au dossier, le président tribunal a renvoyé dos-à-dos les deux parties. David Babalola, retourne donc en prison avec ses collaborateurs impliqués dans le dossier. Pour rappel, il avait été mis sous mandat de dépôt, il y a quelques semaines pour une affaire de quittances falsifiées. Lors de sa dernière comparution, l’ex-Dg avait nié en bloc les faits qui lui sont reprochés, accusé certains  collaborateurs de l’avoir induit en erreur dans le seul but de l’humilier.

AT