Spread the love
affrontement_malanville
Le jeune éleveur peul, Assan Oumarou a perdu la vie dans l’affrontement

Un conflit entre agriculteurs et éleveurs peuls est survenu hier lundi 03 avril 2017 dans l’arrondissement central de la commune de Malanville. Le bilan provisoire de cet affrontement sanglant qui pourrait s’alourdir fait état d’un mort et de trois blessés graves.

Cet affrontement entre  agriculteurs et éleveurs est survenu hier aux environs de 9 heures dans le quartier Wollo dans l’arrondissement central de Malanville. D’après les recoupements faits, les bouviers peuls ont introduit un troupeau de bœufs dans des bas-fonds jouxtant un champ de riz. La vive  réaction des agriculteurs visant à renvoyer les bêtes a été mal appréciée par des bouviers peuls. La dispute a vite dégénéré en un  affrontement sanglant  avec des armes blanches. Dans le rang des peuls, on déplore la mort du sieur Assan Oumarou, un jeune éleveur de 24 ans. Son compatriote Boubé Amadou est blessé. Du côté des agriculteurs, le propriétaire du champ de riz, le nommé Hinsa Moussa et son neveu Moukaïla Moussa sont aussi blessés. Les trois blessés graves ont été transportés à l’hôpital de Zone de Malanville où ils sont admis aux urgences.  L’intervention des forces de l’ordre  a pu ramener le calme entre ces agriculteurs et éleveurs. Le maire de la commune de Malanville, Inoussa Dandakoé  accompagné des responsables en charge de la sécurité dans la localité, est allé à la rencontre des différentes communautés protagonistes pour apaiser la tension. Le maire Dandakoé a également porté une assistance morale aux blessés dont l’état de santé serait critique. Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kandi a, après constat d’usage, ordonné l’inhumation du corps du bouvier peulh. Une enquête est ouverte pour situer les responsabilités.
 
Hervé M. Yotto