Spread the love

arbreLes Ong « Diven » et « Lac Ahémé vivra Bélgique » ont aussi commémoré la journée nationale de l’arbre, vendredi 1er juin 2018. Jean Thiel et Jocelyn Daguégué ont mis en en terre des plants de différentes espèces d’arbres au bord du lac Ahémé et dans l’enceinte de l’arrondissement de Possotomè.

Le président de l’Ong du Lac Ahémé, Jean Thiel est un humaniste qui éprouve un grand amour pour la préservation et la sauvegarde de l’écosystème dont les lacs et les arbres. C’est dans ce cadre qu’il a, en collaboration avec le président de l’ong Diven, Eric Jocelyn Daguégué, planté, le 1er 2018,  dernier de nombreux plants d’arbres au bord du lac Ahémé et dans certaines localités de Possotomè et de la mairie de Bopa. Selon Jean Thiel, cette cérémonie est la première d’une série  qu’il envisage faire pour reboiser toute la localité de Possotomè et les abords du lac Ahémê afin de sauver ce cours d’eau du désensablement qui le menace. «Le lac Ahémé est votre racine. C’est votre richesse. Vous avez le droit de le protéger contre le désensablement et de la déforestation. La cérémonie de ce jour constitue la phase pilote dont le but est d’accompagner la campagne de reboisement et le  processus de développement et de protection de l’environnement du chef de L’Etat », a-t-il déclaré avant d’inviter les populations à entretenir ces arbres, car sans leur aide, ce projet de reboisement serait un échec. A en croire le président de l’Ong Diven, Eric Jocelyn Daguégué, cette séance de plantation des arbres est une manière d’inviter les populations à  prendre conscience de menaces environnementales qui les guettent. Il a précisé que cette cérémonie vise à les encourager  à planter des arbres afin de protéger leur environnement. « C’est une manière d’encourager les populations à planter des arbres. Nous sommes dans un processus de décentralisation. Chaque citoyen a le devoir de développer et de reboiser sa localité. C’est dans cette vision que nous avons organisé cette séance de plantation d’arbres », a-t-il fait savoir. Très ému par ce geste, le chef d’arrondissement de Possotomè a promis au nom des populations, d’entretenir ces jeunes plants d’arbres pour le bien-être de son environnement.

C.A.

(Br Mono-Couffo)