Spread the love
djiman-adolphe
Adolphe Djiman rend compte à sa base

Le député Adolphe Djiman, a échangé  avec les conseillers communaux, les conseillers locaux et les forces vives de la Commune d’Agbangnizoun, à la veille du nouvel an. A cette occasion, l’élu du peuple de la 23ème circonscription électorale, a présenté à ses mandants le bilan de sa participation active aux différentes activités parlementaires. Au nombre des sujets abordés,  il y a le vote de la loi  sur la police républicaine, la loi supprimant le droit de grève aux agents de la justice et  aux agents de santé et bien d’autres. En justifiant la motivation des Députés à voter ces lois, il a indiqué qu’elles participent aux réformes entreprises au sommet de l’Etat par le Président de la République,   Patrice Talon pour moderniser notre système de gouvernance. A l’en croire, ces lois, contrairement à ce que ventilent les gens dans l’opinion publique, ont pris en compte les intérêts des travailleurs. Des dispositions y sont même  contenues  pour leur permettre de réclamer leurs droits sans aller en grève. A l’issue du brillant exposé de l’élu du peuple de la 23ème circonscription électorale, les participants à cet échange de vœux, après avoir applaudi le vote de ces lois,  notamment celle relative à la suppression du droit de grève aux agents de santé, ils ont exprimé leurs préoccupations et inquiétudes auxquelles le Député de la Renaissance du Bénin a pu apporter des clarifications. Par le biais d’une telle initiative, Adolphe Djiman entend aplanir les divergences, ramener la paix et l’entente entre les frères et sœurs d’une même commune afin qu’ils s’unissent autour du développement de leur localité. A ce sujet, il a gagné le pari dans la mesure où tous ont répondu à son invitation, même les conseillers dits du G8 entre temps  hostiles aux actions du maire de la Commune. Avec Adolphe Djiman, l’union est retrouvée. Les conseillers en sont reconnaissants et ont même  souhaité que de telle initiative soit pérennisée.

Z. T.  
(Br Zou-Collines)