Spread the love
Cyrille Ainamon
Cyrille Ainamon, parrain de l’évènement (en blanc à droite) accompagné de Ruffino D’Almeida, Dc du ministre d’Etat Abt

Le samedi 09 février 2019, le réseau des jeunes du Bloc républicain de la commune d’Agbangnizoun a organisé une séance d’échange et d’informations dans la commune à l’attention de ses militants. L’objectif était de vulgariser les textes du bloc et faire adhérer le maximum de militants.

« Le Bloc républicain est le bloc de la jeunesse ». C’est par ces mots que les jeunes de la commune d’Agbangnizoun, réunis au sein du réseau des jeunes du Bloc républicain de ladite commune, ont organisé une séance d’échanges et d’informations pour entretenir les militants du Bloc républicain de la Commune d’Agbangnizoun. D’entrée de jeu, Ahlomanto Lazare, Kpéli Thomas, Ahihou David, Amanda Adrien, et Kinha Maurice, tous membres du comité d’organisation ont souhaité la bienvenue  aux hôtes. A les en croire, cette cérémonie résulte du fait que les jeunes de la commune d’Agbangnizoun ont estimé, après analyse, que le Bloc républicain est le bloc qui se préoccupe de l’avenir de la jeunesse. C’est pourquoi ils inviteront les membres du bureau politique à travailler sans relâche pour que le Bloc républicain soit la première force politique au Bénin à l’issue des législatives prochaines. A leur suite, Cyrille Aïnamon, membre fondateur du Bloc républicain et parrain de l’évènement, a salué le dynamisme des jeunes d’Agbangnizoun. Selon lui, il y a plusieurs raisons d’accompagner le régime de la Rupture. «  Le bitumage de la route Agbangnizoun-Lalo est une réalité que nous pouvons toucher du doigt», a-t-il ajouté. Il a pour finir invité ses frères et sœurs d’Agbangnizoun à mouiller le maillot pour que le Bloc républicain soit 1er. D’Ameilda Ruffino, leader du Bloc républicain dans la 23ème circonscription électorale, a salué le courage des jeunes de la commune à adhérer au parti. Pour lui, il n’y a pas meilleur choix que de soutenir le Bloc républicain afin que le parti puisse avoir la majorité à l’Assemblée nationale. « Au Bloc républicain, nous avons réservé 30% aux jeunes et 30% aux femmes dans toutes nos instances afin que la jeunesse puisse prendre le pouvoir. Dominique Atchawé, 1er vice-président du Conseil économique et social et natif d’Agbangnizoun, a renchéri en disant aux uns et aux autres que plus rien ne sera comme avant. « La Commune d’Agbangnizoun est quadrillée par le Bloc républicain et nous allons nous battre dans la 23ème circonscription pour avoir la majorité », a-t-il souligné. L’évènement qui s’est déroulé au collège d’enseignement général d’Agbangnizoun a reçu le soutien d’Adidjatou Mathys, ministre de la fonction publique et du travail.

 Armel Nelson Avadémey

La révélation

 Au cours de cette manifestation, s’il y a un jeune leader qui s’est révélé au grand public, c’est bien sur Cyrille Aïnamon. Enseignant chercheur à l’Université d’Abomey-Calavi, ce jeune cadre natif d’Agbangnizoun est Maitre-Assistant du Cames. Actuellement Secrétaire général adjoint du ministère de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle, il ne s’est pas fait prier pour accompagner les jeunes républicains de la Commune. Pour lui, c’est une chance inouïe d’avoir le président Patrice Talon comme président de la République. « C’est un homme de parole, en témoigne la voie Agbangnizoun-Lalo qui est en construction », a-t-il souligné. Ce jeune leader du Bloc républicain de la Commune d’Agbangnizoun travaille d’arrache-pied pour que ce Bloc triomphe dans la 23ème circonscription électorale. Et le président Patrice Talon peut désormais compter sur lui pour la réussite du Pag

 A.N.A.