Spread the love

TEVOEDJRA l’occasion de la célébration de la Journée internationale de lutte contre la misère, le 17 Octobre 2015, l’ancien Médiateur de la République Albert Tévoèdjrè a fait part de son analyse sur les enjeux de la présidentielle de février prochain. Dans une lettre écrite à Porto-Novo, Albert Tévoèdjrè, de retour des soins en Afrique du Sud, propose une nouvelle démarche électorale. Selon lui chaque candidat doit proposer des réponses adéquates et concrètes aux problèmes des populations. Il faudra ensuite susciter « l’adhésion et l’engagement enthousiaste » des citoyens en leur offrant le privilège d’une souscription financière massive à un programme de rénovation. Pour finir, il appelle à une « vraie croisade interconfessionnelle de groupes de prière, de jeûne et d’aumône pour arracher ensemble la grâce d’un gouvernement de salut public dirigé par un Président répondant aux nécessités du moment ». « A partir de la position personnelle que j’ai moi-même choisie et compte tenu de l’expérience actuellement vécue, seul l’encouragement à servir le bien commun s’impose à mon devoir citoyen. Ma prière est de soutenir chaque candidat à voir clair en lui, à poursuivre son ascension sociale sur la base de ses succès qui font de lui une référence visible par tous », a-t-il ajouté.

 Abdourhamane Touré