Spread the love

sacaMonsieur les membres du Bureau exécutif national, de l’Uds,

Messieurs les membres du Comité d’organisation

Mesdames et Messieurs les membres des différentes sections de l’Uds

Militantes et militants, sympathisants du parti, distingués invités

 Il est de coutume dans notre pays avant toute manifestation d’envergure, de rendre grâce à Dieu puisque majoritairement nous sommes des croyants, le tout-puissant pour les bienfaits qu’il fait à notre peuple, qu’il nous fait et qui nous permet de nous rassembler ici au grand complet pour réfléchir ensemble sur les problèmes de notre pays et sur l’avenir de notre parti. Qu’il veuille bénir nos présents travaux.

 A tous les délégués du Conseil national ici présents, j’adresse mes salutations militantes. Je vous sais gré d’avoir bravé de longues distances, d’avoir abandonné vos préoccupations quotidiennes pour répondre à ce grand rendez-vous qui fera date dans l’histoire de notre pays. C’est la preuve que vous avez bien compris les enjeux et les défis qui sont au cœur des présentes assises. A tous les membres du Comité d’organisation, je présente mes félicitations, pour avoir assuré le succès de cette rencontre très importante pour l’avenir de notre parti. La perfection n’étant jamais de ce monde, je voudrais prendre à mon compte en tant que président du Bureau exécutif national, les excuses du Comité d’organisation pour les ratés éventuels qui pourraient être constatés dans l’organisation des travaux de notre présent conseil.

 Mesdames et Messieurs

Les travaux du présent Conseil national de l’Uds qui s’ouvrent ce jour samedi 20 décembre 2014, se tiennent dans un contexte politique national très agité.

Déclarations tonitruantes, suspicions et prises de positions radicales sur fond d’intolérance mettent la classe politique nationale béninoise en porte à faux avec l’esprit de dialogue et de consensus qui a été la base du succès de la conférence des forces vives de la nation de février 1990.

Les marches de soutien ou de protestation organisées ici et là expriment sans doute, la vivacité de la démocratie béninoise. Mais, comblent-elles réellement les légitimes attentes de notre peuple ? Question maximum.

Ma conviction est qu’un dialogue entre acteurs politiques de tous bords s’impose comme une nécessité incontournable pour construire notre pays, et l’Uds doit y jouer sa partition. C’est pourquoi les présentes assises sont convoquées sur le thème « rôle de l’Uds face aux incertitudes du peuple », vise à réfléchir sur les voies et moyens à mettre en œuvre pour pérenniser les acquis de la démocratie et assurer un meilleur avenir à notre parti.

Mesdames et Messieurs

L’option multipartisme intégrale faite par le Bénin à l’occasion de la Conférence de la force vive de la nation de février 1990 a donné naissance à une kyrielle de partis politiques qui ne sont différents que par leur nom. Pour ma part, je demeure convaincu que le développement d’un Etat démocratique ne réside pas dans la quantité ou la multiplicité des partis qui animent sa vie politique, mais plutôt dans la capacité des partis à transformer les problèmes des populations en programmes politiques avec des stratégies claires dans mise en œuvre. C’est dans cette perception du rôle d’un parti politique qui s’est traduite dans l’orientation donnée à l’Uds dès sa naissance, c’est-à-dire, être un affluent à la recherche d’autres affluents pour former un grand fleuve capable de contribuer au développement intégral de notre pays. C’est ce qui explique aussi que notre formation politique ait été au cœur de la création de plusieurs alliances depuis sa naissance en octobre 1990 dont notamment l’Alliance Etoile et l’Alliance Fcbe avec l’avènement du Docteur Yayi Boni.

Mesdames et Messieurs, membres fondateurs de l’Alliance Fcbe, piliers de la majorité présidentielle plurielle, l’Uds a joué pleinement avec une loyauté remarquable, sa partition dans la gestion du pouvoir d’Etat depuis 2006. Mais notre parti est allé deux fois aux élections législatives et une fois aux élections communales, municipales et locales sous la bannière de l’Alliance Fcbe. Mais aujourd’hui, les analyses faites par le Bureau exécutif national et les impératifs du calendrier politique ont amené les responsables du Parti à faire un choix stratégique, motivé par la nécessité d’affirmer l’identité du parti, de pérenniser ses acquis et de faire face avec succès aux prochaines consultations électorales. L’objet principal du présent conseil national est de vous informer de l’initiative prise par le Bureau exécutif national de l’Uds conformément à l’article 60 des statuts de notre parti, de conclure une alliance avec d’autres partis politiques qui partagent les mêmes idéaux que nous et qui comme l’Uds cherchent leur force dans l’Union avec les autres. Vous aurez davantage d’information sur cette alliance que l’Uds veut créer avec d’autres partis politiques au cours du présent conseil national. Enfin, j’invite toutes les militantes et tous les militants ici présents, à prendre une part active aux travaux pour le succès de nos assises et la grandeur de notre parti. C’est sur cette note d’exhortation et d’espoir que je déclare ouvert ce jour samedi 20 décembre 2014, le quatrième conseil national de l’Uds.

Vive le Bénin, vive l’Uds

Je vous remercie