Spread the love

Hounkpatin-copieLe gouvernement a décidé d’instituer le Programme national de soins palliatifs. Cette décision est sortie du conclave des ministres du mercredi 12 septembre 2018.

Le Chef de l’Etat, Patrice Talon, a autorisé en Conseil des ministres du mercredi 12 septembre 2018, l’institution du Programme national des soins palliatifs (Pnsp). Les soins palliatifs visent à améliorer la qualité de vie des patients et de leurs familles, face aux conséquences d’une maladie potentiellement mortelle. Ils prennent en compte la prévention et le soulagement de la souffrance, identifiée précocement et évaluée avec précision, le traitement de la douleur et des autres problèmes physiques, psychologiques et spirituels qui lui sont liés.Les soins palliatifs et l’accompagnement subséquent s’adressent au malade, à sa famille et à ses proches, aussi bien à domicile qu’en résidence hospitalière.En effet, l’instauration de la mesure est partie du constat selon lequel le besoin de soins palliatifs est de plus en plus manifeste au Bénin. L’état des lieux révèle même que les initiatives et le dispositif existant en la matière sont parcellaires et peu efficaces. C’est pour répondre à cette défaillance que ce Programme national a été institué. Il    permettra de renforcer toutes les actions en cours, de manière à les rendre plus cohérentes et intégrées dans la perspective de durabilité et de pérennité.Conformément aux principes de la couverture sanitaire universelle, toute personne, quels que soient ses revenus, la pathologie dont elle souffre ou son âge, pourra avoir accès à ces soins palliatifs.Le gouvernement n’oublie aucune couche de la population et veille au respect de la dignité et des droits du malade. Il montre par cette décision que ceux qui souffrent de maladies diverses sont également les enfants du pays et méritent l’attention de la République. Il faut noter que dans sa vision de réformer le secteur de la santé, le Président Patrice  Talon avait annoncé l’instauration de protocoles de soins obéissant aux normes et standards internationaux. Le Programme national des soins palliatifs est, sans doute, l’une des concrétisations de ces vœux. C’est une décision à une grande portée sociale, car elle prend en compte le malade et ses proches dans toutes leurs dimensions.

 Donald Kévin Gayet

(Stag)