Spread the love

RecasebLes acteurs impliqués dans la chaîne de production, du transport et de la distribution de l’énergie électrique au Bénin sont depuis hier mardi 30 octobre 2018, en atelier à Porto-Novo. Prévus pour 48 heures, les travaux permettront aux participants de renforcer leurs capacités sur la distribution de l’énergie électrique et l’amélioration de la qualité des services au Bénin, dans le cadre du programme Renforcement des capacités des acteurs du secteur de l’énergie au Bénin (Recaseb) financé par l’Union européenne.

Harmoniser les actions en cours afin de rendre plus visibles les perspectives du développement du réseau de transport et distribution de l’énergie électrique au Bénin. C’est l’objectif principal de l’atelier de renforcement des capacités, initié au profit des acteurs du secteur de l’énergie électrique au Bénin grâce au programme Recaseb. Plus spécifiquement, cette séance d’échanges a pour objectif de présenter la situation actuelle du réseau de distribution au Bénin à travers les forces et faiblesses. D’autre part, elle va permettre aux participants de s’informer des projets en cours, dont les objectifs sont d’améliorer la qualité de la distribution et d’augmenter le taux d’accès de la population à l’électricité. Il s’agira aussi de présenter les perspectives du réseau de distribution à l’horizon 2021. L’atelier regroupe une cinquantaine de personnes dont les représentants de la Sbee, de la Banque mondiale, du Recaseb, de l’Aberme, du Mca et de l’Union européenne. Dans son mot de bienvenue, le Directeur des ressources énergétiques a indiqué que malgré les efforts du gouvernement, la fourniture de l’électricité est affectée par la mauvaise qualité du service énergétique et la vétusté des installations et de distribution. « C’est donc pour remédier à ces insuffisances que le présent atelier a été initié », a déclaré Amine Bitogo Kaffo. A ses dires, les solutions passeront par la modernisation du réseau électrique et l’harmonisation des projets et programmes de développement des infrastructures de transport et de distribution. Selon Lennart Derrider, Team leader coopération à la Délégation de l’Ue, pour pérenniser les efforts sur la production, il faut la distribuer de façon efficace avec un service de qualité, le tout pour un coût qui permet la viabilité à long terme du secteur. A l’en croire, les défis actuels touchent la gestion, la gouvernance, la tarification et la planification. « Face à de tels défis, des enjeux de taille se posent à l’ensemble des acteurs du secteur dont la coordination des interventions, la standardisation des installations, les capacités d’absorption, la transparence et la disponibilité des ressources humaines», a-t-il ajouté. Quant au ministre de l’Energie, Jean-Claude Houssou, il a indiqué que la rencontre vise à évaluer les résultats obtenus dans les domaines du transport et de la distribution de l’électricité et à établir de nouvelles perspectives afin de mieux contribuer à la satisfaction des besoins énergétiques. « Au cours de cet atelier, il s’agira notamment de diagnostiquer les problèmes liés au développement des réseaux de transport et de distribution et de mettre en synergie toutes les actions afin de rendre plus visibles les perspectives de développement des réseaux électriques », a-t-il laissé entendre. Il faut noter que Recaseb est un programme qui a pour objectif général de lutter contre la pauvreté en favorisant l’atteinte des objectifs de l’initiative Se4All (accès, énergies renouvelables, efficacité énergétique). En d’autres termes, il permettra d’améliorer le cadre institutionnel du secteur au niveau réglementaire et organisationnel et accompagner les réformes. Il propose une coopération technique pour l’appui conseil et le développement des capacités des acteurs du secteur de l’énergie au Bénin.

 AT