Spread the love
aubin a.
Aubin Adoukonou sensibilise les populations sur l’aménagement des berges lagunaires

Les populations riveraines des berges lagunaires de Cotonou n’ont plus de souci à se faire. Elles ne feront pas l’objet de déguerpissement abusif et ne seront pas dépossédées de leurs propriétés sans être dédommagées.  C’est Aubin Adoukonou qui a apporté ces clarifications à sa base électorale samedi dernier à l’issue d’une rencontre à l’école primaire publique de Ladji.

Sur insistance des populations occupant le long de la berge lagunaire, le directeur du Centre national de sécurité routière, entouré d’une forte délégation de sages et notables, est venu écouter leurs plaintes. Selon le porte-parole de ces populations qui se réclament propriétaires terriens dans cette zone qui longe la berge, il leur est revenu avec insistance que le gouvernement de la rupture s’apprête à les déguerpir de leur cadre de vie habituel sans la moindre mesure d’accompagnement. Mieux, ces populations pensent qu’elles vont être privées de leur principale activité génératrice de revenus qu’est la pêche et abandonnées à elles-mêmes. Devant cette situation qu’elles qualifient d’injuste, Aubin Adoukonou, l’un des artisans de la victoire du président Patrice Talon dans cette circonscription électorale de Cotonou, est venu apporter la position du gouvernement par rapport à la question.
En réponse aux préoccupations des populations, le Dg Adoukonou a dénoncé, dans un premier temps, la campagne d’intoxication que mènent certains acteurs politiques d’hier qui peignent en noir toutes les actions de développement du président Patrice Talon. Pour lui, le projet d’assainissement et d’aménagement de la berge lagunaire n’est qu’à la phase des études techniques. A aucun moment, il n’a été question de chasser ces populations riveraines comme de vils individus alors qu’elles sont des propriétaires de terres et mènent leurs activités. Il a réaffirmé cependant la volonté du gouvernement d’assainir les berges de Cotonou afin de rendre les localités concernées attrayantes ; ce qui favorisera le développement du tourisme. Il a aussi rassuré les populations qu’après les études, les mesures d’accompagnement seront prises par le gouvernement pour dédommager les sinistrés et favoriser leur plein épanouissement. Dans un second temps, le directeur Adoukonou a exposé le programme d’action du gouvernement au profit de ces populations. Ce programme vise la valorisation de la culture Pédah et Xwla et principalement le développement de l’économie locale. D’autres représentants des populations qui ont pris la parole, ont tenu à réaffirmer leur soutien au président Talon et à son gouvernement. Ils ont par ailleurs souhaité que tous les projets sur la berge lagunaire puissent avoir leur participation effective. A l’unanimité, ces populations ont mandaté Aubin Adoukonou pour être leur porte-parole auprès du gouvernement et de son chef. Il faut noter que cette rencontre est une occasion que les populations attendaient depuis pour apporter leur soutien au gouvernement du président Talon.
AT