Spread the love

zinzindohoue-abrahamQuatre points dont l’appréciation des deux années de gestion du régime du Nouveau départ ont meublé les échanges entre les membres du Bureau politique national (Bpn) de la Renaissance du Bénin le mercredi 11 avril 2018 au siège du parti. Un communiqué dont voici la teneur a été publié au terme des assises.
Communiqué de la Renaissance du Bénin
Le Bureau politique national (Bpn) de la Renaissance du Bénin  (Rb) s’est réuni au siège du Parti le mercredi 11 avril 2018
Les points ci-après inscrits à l’ordre du jour ont été examinés
1- La situation nationale
2- Informations sur la réforme du système partisan
3- La vie du Parti
4- Divers

1- La situation nationale

La situation nationale est marquée par diverses appréciations du bilan des deux ans d’action du Président Patrice Talon et de son gouvernement. Pour sa part, la Renaissance du Bénin apprécie à sa juste valeur, le gouvernail que constitue le Programme d’actions du gouvernement (Pag). Cet outil dans sa mise en œuvre méthodique, impacte la vie quotidienne des populations à travers la fourniture  de l’eau, de l’électricité, la construction d’infrastructures routières et le début de concrétisation de l’aéroport international de Glo-Djigbé. La Rb en félicite le gouvernement et son chef et les encourage à poursuivre ces bonnes œuvres.
Ces actions du Président Patrice Talon et de son gouvernement, surtout sur le plan de la lutte contre la corruption, suscitent quelques  remous ainsi que des grèves. La Rb fait observer que cela est l’expression de la vitalité de notre démocratie  et souligne tout de même  que les réformes sont indispensables et constituent le prix à payer par tous et chacun pour un véritable développement économique et socio-politique que le Bénin amorce enfin avec le Président Patrice Talon.

2- Informations sur la réforme du système partisan

Le Président Patrice Talon et son gouvernement se sont engagés à assainir  le système partisan au titre des réformes engagées. Cela est d’autant nécessaire que les Partis politiques, tant à  leur création que dans leur fonctionnement, manquent de démocratie à l’interne, font recours à des pratiques peu orthodoxes et ne jouent pas pleinement leur rôle d’animation de la vie politique nationale. D’où la Rb, après ce diagnostic, a décidé d’accompagner le gouvernement dans sa politique de réforme du système partisan.
A cet effet, une délégation du Parti a pris part au séminaire parlementaire organisé en février 2018 sur la réforme du système partisan. La classe politique, la société civile et les spécialistes de la chose politique, ayant pris part au dit séminaire, ont fait le bilan critique de la charte des partis politiques en vigueur après la Conférence des Forces Vives de la Nation et proposé une feuille de route pour l’élaboration et l’adoption d’une nouvelle charte des partis politiques.
La Rb conformément aux décisions de son congrès des 24 et 25 juin 2017 à Abomey, s’inscrit résolument dans une telle dynamique qu’elle porte avec d’autres partis politiques partageant cette vision.

3-La vie du parti

Depuis les réformes engagées lors des réunions des 19, 20 et 21 mai 2017 et du congrès des 24 et 25 juin 2017 à Abomey, les militants ont décidé d’affirmer leur formation politique comme un Parti politique digne de ce nom. C’est ainsi que la RB a clarifié son positionnement sur l’échiquier politique et a entrepris avec les militants, des tournées et des contacts au plan national en vue de bâtir un Parti fort avec une nouvelle vision démocratique et participative. Cette refondation du Parti a valu un procès qui est pendant devant les tribunaux.
Le Bureau politique national a examiné et a jugé globalement  satisfaisants, les compte rendus faits par les équipes chargées de suivre le procès au plan juridique et d’en gérer les développements au plan politique et communicationnel. Le Bureau politique national a fait de nouvelles recommandations à ces équipes et les a invitées à rester déterminées et vigilantes

4 – Divers

En divers, le Bureau politique national a approuvé les compte rendus des missions de représentations assurées par des membres du Bureau.
Le Secrétariat exécutif national  a été instruit pour le suivi des dossiers concernés.

Fait à Cotonou, le 12 avril 2018

Pour le Bureau politique national

Le Président

Abraham Zinzindohoué