Spread the love

patrice-talonLe gratin du Corps diplomatique accrédité au Bénin, était présent, vendredi 19 octobre 2018, à la cérémonie marquant la rentrée diplomatique 2018-2019. Le ministre des Affaires étrangères, Aurélien Agénonci, a saisi l’occasion, pour faire le point des actions de  l’année précédente, et profiter pour inviter ses pairs à mieux accompagner le Bénin dans l’atteinte des objectifs du Pag.

D’année en année, la diplomatie béninoise reprend des couleurs, et surtout son lustre et son prestige d’antan. L’actuel ministre des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, essaye, aux côtés du président de la République, de « révéler » le Bénin sous un jour nouveau.Face à ses collègues béninois et étrangers, il a rappelé, lors de la rentrée diplomatique vendredi dernier,  les exigences et défis de l’état actuel du monde. Pour lui,  cette année diplomatique s’ouvre alors que des tendances très fortes marquent les relations internationales, notamment, les attaques contre le multilatéralisme,  et ce, malgré, l’intérêt évident, que les partenaires bilatéraux et multilatéraux portent à l’Afrique. Il a aussi souligné le consensus mondial sur la nécessité d’agir de façon efficace pour des résultats davantage probants dans le cadre de la coopération internationale, afin de trouver des solutions aux problèmes du monde. D’ailleurs, a-t-il poursuivi, « en temps de calme plat dans les relations internationales, on ne fait pas d’efforts pour imaginer les solutions de paix, contrairement aux temps de grands défis ».  « Le Bénin révélé », sous l’impulsion du président Patrice Talon, se fait de plus en plus révéler car, lors du dîner offert par le gouvernement du Bénin au corps diplomatique dans le cadre des manifestations de la fête du 1er Août 2018, le ministre Agbénonci a prêté une oreille attentive à chacune des doléances formulées par les diplomates », a répondu, la Doyenne du corps diplomatique, Sandi Abdou Sahadi. L’Ambassadrice du Niger, a ensuite,au nom de ses collègues, rassuré le ministre des Affaires étrangères de l’entière disponibilité du corps diplomatique à l’accompagner dans cette noble et gigantesque œuvre qu’est la gestion de la diplomatie du Bénin.

 Jean-Paul Mahugnon