Spread the love
jeanmarieallagbe
Le député Jean-Marie Alagbé

La Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) croupit sous des dettes depuis des années. Mais,  le gouvernement a décidé en conseil des ministres de renoncer à ses créances. Le député Jean-Marie Alagbé s’inquiète de cette mesure et interpelle le gouvernement sur le montant de la dette annulée. Il pose au gouvernement au total six  questions.

 Questions orales avec débats au gouvernement
Objet : Annulation des dettes de la Sbee
 Le 12 mai 2017, le conseil des ministres a décidé de la renonciation par l’État de ses créances sur la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) et la mise en place d’un dispositif performant de gestion déléguée en vue d’améliorer durablement les performances  de l’entreprise. Cette décision a fait l’objet d’un point de presse conjointement animé par le ministre de l’Energie, de l’eau et des mines et  son homologue d’État chargé du Plan et du développement. Selon eux, la gestion déléguée de la Sbee sera un engagement contractuel avec un privé sélectionné par appel d’offres international, et  qui prend la responsabilité de la gestion de la société sans pour autant qu’elle cesse d’être publique. Cependant, certaines clarifications méritent de se faire pour prouver la bonne foi du gouvernement et obtenir la quiétude publique dans ce genre de privatisation. C’est pour cette raison que, conformément aux dispositions de l’article 106 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, la représentation nationale demande au gouvernement de lui fournir des clarifications aux préoccupations suivantes.
Ainsi, elle demande à savoir :
1. Les raisons majeures qui motivent la prise de la décision d’annulation des dettes de la Sbee.
2. Les noms des personnes physiques ou morales débitrices et le montant de leur dû.
3. Le montant de la dette annulée  échelonnée par année.
4. Les critères et le mode de sélection du gestionnaire délégué.
5. La part du gouvernement dans ce mode de privatisation.
6. Les éventuels dangers de cette gestion déléguée.
 Hon. Alagbé Jean-Marie