Spread the love

natonde akeLa jeunesse de la Commune de Ouinhi a réitéré son adhésion totale aux idéaux du parti Cds-Finagnon pour ses œuvres sociales dans la 24ème circonscription électorale en générale et dans la Commune de Ouinhi en particulier. C’était à l’occasion d’une sortie politique effectuée le samedi 28 juillet 2018 à la maison du peuple de la localité.

Les jeunes de la Commune de Ouinhi soutiennent sans condition  le député Aké Bonaventure Natondé qui a le vent en poupe dans la 24ème circonscription électorale.  Ils se disent prêts à combattre les détracteurs de Aké Natondé qui, dans un passé récent, ont été promus grâce à ce parti politique à des postes et fonctions stratégiques. Le représentant des jeunes militants, Honoré Fawanou, a fustigé  cette attitude de certains  jeunes de Ouinhi qui, à l’en croire, risquent de fermer la porte aux autres jeunes cadres, à l’heure où le parti s’est engagé aux côtés du Bloc progressiste. Selon ces jeunes militants du Cds-Finagnon, rien ne les ébranle. « Nous restons davantage mobilisés derrière le député Aké Natondé, le seul et l’unique défenseur de la cause des jeunes. Nous lui réitérons notre engagement et plaçons notre espoir en lui », ont-ils réaffirmé. « Dès que Bonaventure Aké Natondé a un brin d’opportunité, il promeut les jeunes méritants de la 24ème sans discrimination aucune en les responsabilisant », a reconnu le coordonnateur communal de Cds-Finagnon, Henri Azonningbo. Les exemples sont légion. Il a cité pêle-mêle la nomination de jeunes aux postes de directeur, de censeur et  de surveillant dans les collèges et lycées. « Hormis son assistance aux personnes en situation difficiles et aux couches défavorisées, Bonaventure Aké Natondé finance les études de jeunes sans moyens afin de garantir à la Nation une relève de qualité », a-t-il ajouté. Cette sortie de jeunes vient donc réconforter le leader charismatique de Cds-Finagnon dans sa vision d’engager le parti dans les réformes du système partisan en vue de s’imposer sur l’échiquier politique national. Signalons que cette manifestation a reçu la bénédiction des sages, des femmes et des élus locaux de Ouinhi qui, présents, ont donné carte blanche aux jeunes.

 Zéphirin Toasségnitché