Spread the love

           On vous l’avait bien dit, tous ces méchants jaloux d’opposants aux yeux de crocodile, qui susurrent que les yeux rouges et le visage parfois bouffi du docteur de TCHAOUROU sur nos écrans où il vit et sévit, seraient dus à une quelconque substance psychotrope de dopage, ou un manque de sommeil, se foutent le doigt dans l’œil jusqu’aux aisselles. La vérité, elle, est toute simple et c’est YAYI lui-même qui la révèle  depuis quelques jours au cours de ses nombreuses et inconsidérées allocutions de campagne : C’est qu’il pleure, il pleure beaucoup.

          Il l’a dit et répété dimanche dernier aux populations de DANGBO, que quand il apprend qu’il y a inondation chez elles, il se met à pleurer  » je pleure et  je pleure beaucoup, même si vous ne me voyez pas «. Il a remis ça encore hier ,devant les jeunes d’une entreprise de Call Center,  déclarant qu’il pleure beaucoup en se rappelant des fausses promesses d’appui de la BOAD qu’il avait faites au jeune initiateur; il pleure  certainement de constater que les nombreux jeunes qui y travaillent ne soient pas des bénéficiaires des emplois précaires et faux avec lesquels il essaie d’appâter quelques pauvres milliers de jeunes diplômés, après avoir saccagé une bonne partie du secteur privé, vrai  créateur d’emplois …

        Ce n’est pas que j’ose douter de la parole du chef, mon ébriété a des limites, mais on peut quand même saisir l’opportunité de ces campagnes électorales, pour demander à ma nièce CHANTOU et mon petit neveu CHABI, si vraiment, quand papa est à la maison c’est tout le temps « brouhhh snif snif  brouhhh snif  snif » … A moins que ce soit plutôt au bureau qu’il s’adonne à tant de sollicitations lacrymales, entre deux audiences ou shows d’ acclamation à la salle du peuple. Dans ce cas, c’est à ma petite nièce SOLI, sa SP de fille, que nous nous adresserons … En tout cas, que le petit CHABI comme pour PARIS ne vienne plus nous dire que papa ne pleurait pas. C’est papa lui-même qui désormais dit partout qu’il pleure et qu’il pleure beaucoup …

         Pendant son premier quinquennat YAYI promettait plutôt souvent , on s’en rappelle, de verser son sang s’il le fallait .Mais les Béninois n’ayant pas voulu de son sang , se  contentant largement  du sang des milliers de bœufs  égorgés à l’ issue des milliers de séances de prières organisées par les siens pour la rémission de ses péchés; ce sont ses larmes qu’il offre et dit verser donc désormais abondamment …Et dire que ces salauds de Béninois ne veulent pas qu’un Président avec tant d’empathie qui pleure snif snif brooouh snif snif brouuh sur leur sort auquel il est  si étranger au bout de neuf ans de règne, soit consolé avec  un petit mouchoir de révision constitutionnelle…

        Et il y a même beaucoup de ces cruels et insensibles fils de Dahoméens, qui pleurent de rire devant les présidentielles  déclarations  lacrymales. Il faut quand même avouer que YAYI prend tous les Béninois pour des demeurés (il y en a certes assez dans sa galaxie politique) avec certains de ses propos de campagne forcenée et grotesque, qu’il force sa télévision à nous infliger longuement …

       Je vois l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes qui soient toute Bêêhhh pour YAYI, lui-même avec ses broouuh snif snif doit bien être MEEUUH

Ne pleurez pas les enfants  A la prochaine !

Votre Oncle AGBAYA