Spread the love

Eau-potable2L’eau potable pour tous est l’une des priorités du gouvernement Talon. C’est pourquoi, le Conseil des ministres du mercredi 27 juin 2018 s’est appesanti sur le projet d’approvisionnement en eau potable à Glazoué et Dassa-Zoumè. Il a recommandé le raccordement des infrastructures dudit projet au réseau électrique conventionnel en vue de fournir de l’eau potable à tous dans un bref délai.

L’eau potable sera fournie à tous d’ici à 2021. C’est l’une des décisions fortes prises par le gouvernement en Conseil des ministres mercredi 27 juin 2018. Pour atteindre cet objectif dans les meilleurs délais, le gouvernement a recommandé le raccordement au réseau électrique conventionnel des infrastructures du projet d’approvisionnement en eau potable à Glazoué et Dassa-Zoumè. Lancés en effet le 1er avril 2017, les travaux de construction des ouvrages pour l’approvisionnement en eau potable dans les Communes de Glazoué, Dassa-Zoumè et environs devraient s’achever le 31 juillet 2018. Or, la mise en service à bonne date de ces infrastructures hydrauliques nécessite le raccordement des sites au réseau électrique conventionnel. Ainsi, tous les ministres impliqués dans ce projet sont instruits aux fins de faire les diligences requises pour une bonne exécution des travaux dans de brefs délais. Le souci du gouvernement étant de permettre à tous d’avoir accès à l’eau potable. Cette décision est en effet, la preuve de la détermination du président Patrice Talon et de son gouvernement, à fournir de l’eau potable à tous d’ici à 2021 au lieu d’attendre 2030 comme indiqué par la communauté internationale. Une démarche qui participe de l’approche du gouvernement de traiter les problèmes dans leur ensemble et d’éviter des obstacles de dernière minute bien que prévisibles mais susceptibles d’enrayer la machine et de jouer sur le calendrier. C’est le sens d’anticipation. Ces infrastructures soulageront les populations. Dans les Collines, les travaux évoluent à un très bon rythme et avec la mesure adoptée en Conseil des ministres, les travaux recevront un coup d’accélérateur pour tenir dans les délais au grand bonheur des populations. La qualité de ces travaux ne fait l’ombre d’un doute au regard des précautions prises par le gouvernement. Cette recommandation de l’Exécutif impactera sans nul doute les travaux à Abomey-Calavi.

 Odi I. Aïtchédji