Spread the love

adam bintou taroLes actions en faveur des personnes handicapées, aux jeunes cas sociaux et aux parents de triplés du Bénin se multiplient. Vendredi 07 septembre 2018, le ministre en charge des Affaires sociales et de la microfinance, Bintou Chabi Adam Taro a procédé dans les locaux de la mairie d’Abomey-Calavi à la remise d’un appui financier à ces couches défavorisées de la société pour leur insertion professionnelle.

Dans le souci d’améliorer les conditions de vie des populations, le gouvernement a mis la priorité sur le renforcement des services sociaux de base et de la protection sociale. C’est dans cette optique que le Ministère des Affaires sociales et de la microfinance a prévu un paquet d’activités visant à accompagner les couches sensibles dans les domaines des soins, de l’insertion socio-professionnelle des personnes handicapées et des jeunes cas sociaux et de l’accompagnement des parents de triplés. D’un coût global de 40.000.000, cet appui, à en croire le ministre des Affaires sociales et de la microfinance, Bintou Chabi Adam vise essentiellement à soulager les peines des étudiants handicapés non boursiers et non secourus des Universités d’Abomey-Calavi et de Parakou pour leurs études, des personnes handicapées pour leur traitement chirurgical et/ou appareillage, des jeunes cas sociaux pour leur formation professionnelle et des parents de triplés pour la prise en charge sanitaire et nutritionnelle des enfants. « Cette cérémonie constitue un signe annonciateur des grandes réformes du gouvernement pour assurer l’autonomisation des personnes vulnérables », a-t-elle fait savoir. Elle n’a pas manqué d’exhorter les bénéficiaires à saisir l’opportunité à eux accordée pour leur réelle insertion dans la vie professionnelle.  Prenant la parole,  le directeur général du Fonds d’appui à la solidarité nationale, Alphonse  Sogadji a promis une bonne répartition des fonds. Il a, par ailleurs, signalé que cet appui du gouvernement vient battre en brèche la thèse des détracteurs qui affirment que le gouvernement ne fait pas du social. Maruis Amoussou, porte-parole des bénéficiaires, a exprimé sa joie pour les actions du gouvernement envers des couches défavorisées. Tout en plaidant pour la satisfaction totale des problèmes auxquels font face les personnes vulnérables, il a promis l’utilisation judicieuse de cet appui pour l’amélioration de leurs conditions.

Jockvien Tchobo (Coll)