Spread the love

imageChasseurs, autorités locales et autres acteurs impliqués dans les affrontements du week end dernier àTanguiéta se sont retrouvés ce lundi 19 février 2018 autour d’une table.  Une séance de dialogue conduite par le ministre du cadre de vie José Didier Tonato et son homologue de l’intérieur Sacca Lafia. Ceci suite à la situation tendue qui a prévalue dans cette commune après l’interdiction de la chasse à la battue dans la zone du parc national de la Pendjari géré depuis un an par l’Ong internationale African Park Network Apn qui inclue aussi la commune de Matéri. Des motos de chasseurs qui auraient opéré dans une zone d’occupation contrôlée ont été saisies. C’est dans la riposte que les affrontements ont éclaté avec des blessés enregistrés. Au cours de cette séance d’échange les ministres du cadre de vie et de l’intérieur ont rassuré les uns et les autres. La situation est sous contrôle et la suite sera décidée par le gouvernement fait savoir le maire de Tanguiéta. « Les chasseurs ont reconnu leurs fautes. Ils ont plaidé pour que la chasse à la battue, une activité culturelle et cultuelle continue. On est entrain de voir comment ça va s’arranger au niveau du président de la République » a déclaré Paul Chabi au micro de Océan Fm.

Marcus Koudjènoumè