Spread the love
ABT-SOUTIEN
Le Président Bio Tchané peut compter sur les maires de kalalé (à droite) et de Natitingou pour 2016

Juste une semaine après son élection, Antoine N’Da, maire de la Commune de Natitingou, était face à la presse hier jeudi, en compagnie de Kadidjatou Djegga Démmon, intérimaire au poste de maire à Kalalé. Entre remerciements aux populations et engagements de fidélité à l’alliance Abt, ils ont annoncé les couleurs de la présidentielle de 2016 et suscité, la candidature de leur leader Abdoulaye Bio Tchané.

Deux députés, 56 conseillers communaux, 1200 conseillers locaux : une implantation nationale ; une percée pour une première participation aux élections législatives, communales et locales. C’est suffisamment rare dans l’histoire politique du Bénin. L’exploit mérite d’être souligné. Il y a de quoi pour les premiers artisans de ces victoires, de s’arrêter le temps d’une matinée pour un bilan. L’exercice a été fait au cours d’un point de presse hier jeudi 27 août 2015 à Natitingou par les responsables à divers niveaux de l’alliance Abt. Le privilège a été accordé au nouveau maire élu de Natitingou vendredi dernier et son collègue assumant l’intérim à la tête de la commune de Kalalé pour le compte de l’alliance, de se prononcer. Satisfaction et joie se lisaient sur les visages et ont également transparu dans les discours. « On peut le dire haut et fort : l’accouchement a été difficile. Mais il a comblé l’alliance Abt de joie. Sentiments de joie liés au respect une fois encore des principes et valeurs démocratiques toujours défendus par notre famille politique. L’élection de ces maires est d’abord et avant tout la consécration de la volonté exprimée par les populations de Ouassa Péhunco, Kalalé et de Natitingou. Mais c’est également si besoin était de le rappeler, la marque de confiance de ces populations pour l’alliance Abt et pour l’idéal incarné par son président Abdoulaye Bio Tchané », a fièrement lancé Antoine N’Da, maire de la Commune de Natitingou. Un clin d’œil donc, de reconnaissance et de gratitude pour les militants de l’alliance Abt dont le nombre ne cesse de grandir et dont le courage ne faillit pas malgré les misères subies de la part des adversaires politiques. Et les élus Abt comptent bien leur retourner l’ascenseur de cette marque de confiance : « La tribune est aussi propice pour moi de prendre de fermes engagements, en mon nom et au nom des deux autres maires de l’alliance Abt. Engagements de bonne gestion, de reddition de comptes ; des valeurs qui sont à la fois, des fondamentaux de la décentralisation et des idéaux qui ont toujours guidé notre parcours politique », a rassuré Antoine N’Da, avant de fixer le cap pour la mandature qui démarre pour les maires. Les priorités sont la fourniture en eau potable, la couverture énergétique, l’assainissement du milieu, l’autonomisation des femmes par une meilleure politique des microcrédits et la construction des infrastructures sociocommunautaires.

 Abt en route pour la Marina

 Dans un contexte électoral où les défections sont grandes dans certaines chapelles politiques, les élus de l’alliance Abt, eux ont décidé de faire exception à cette règle, en jurant plutôt leur détermination à élargir les bases de l’alliance et à mener avec bravoure, les combats électoraux qui s’annoncent. Ils resteront jusqu’au bout à se battre avec leur président Abdoulaye Bio Tchané, pour améliorer le quotidien de chaque Béninois. La prochaine bataille étant déjà à leurs portes, les élus parlementaires, locaux et communaux de l’alliance Abt sont de plain- pied dans la présidentielle de février 2016. Une élection dans laquelle, leur leader est fortement impliqué avec les ralliements consécutifs à sa candidature devenue inévitable. «A six mois du jour de vote, la question de sa candidature se pose dans tous les cercles politiques aussi bien de la mouvance que de l’opposition.

Au regard de l’aura dont jouit l’homme, les ralliements se multiplient pour soutenir sa cause et son éventuelle candidature. Des personnalités et mouvements politiques de premier rang de notre pays, nous ont déjà rejoints et ont uni leurs forces aux nôtres sur l’ensemble du pays. Main dans la main, nous parcourons déjà les hameaux les plus reculés pour déblayer le terrain au Président Abdoulaye Bio Tchané, et nous nous réjouissons de l’accueil que les populations nous accordent et de l’estime qu’elles portent à sa personne », a révélé Kadidjatou Djegga Démmon, maire par intérim de Kalalé.

De quoi doper le moral des troupes qui suscitent la candidature de Abdoulaye Bio Tchané. « Mais permettez-moi de vous dire, que face aux enjeux qui attendent le Bénin dans les cinq prochaines années, il est à nos yeux et aux yeux de centaines de milliers de Béninois l’homme de la situation.C’est pourquoi, au nom de mes collègues et amis députés, maires, et élus de proximité je veux vous dire que Nous voulons Abt en 2016 ! » ; Un vœu qui est également celui de millions de Béninois, qui, à sept mois de la fin du mandat de Yayi Boni, lui ont déjà trouvé le successeur idéal. Abdoulaye Bio Tchané arrivé troisième en 2011, a plus que jamais le vent en poupe.

 AT