Spread the love

emmanuel-zounonLUnstb a décidé de boycotter le forum de dialogue social organisé par les béninois de l’extérieur et la Suisse qui se déroule ce jeudi 06 Août 2015 à l’Hôtel Azalaï de Cotonou. Pour ce syndicat, le gouvernement n’est pas prêt pour le dialogue social. Et pour cause, l’Unstb et les syndicats affiliés notamment, le Syndicat national des écoles maternelles du Bénin (Synaèm) et le Syndicat national des instituteurs acteurs du développement pour une éducation de qualité (Syniadèq), disent avoir subi une humiliation de la part des responsables du Ministère de la Fonction Publique. En effet, ils ont déclaré avoir passé trois heures devant ledit Ministère et avoir été obligé d’y entrer par la force avant que le Directeur général de la Fonction publique, Gérard Mamadou représentant le ministre du Travail empêché ne se décide à écouter leurs doléances. Emmanuel Zounnon, le secrétaire général de l’UNSTB a qualifié l’acte de mépris de manifestants: «Nous nous sommes trouvés humiliés. C’est à croire que l’autorité n’a aucune considération pour les organisations syndicales. Ainsi, le problème que nous sommes venus leur exposer va perdurer alors que les agents sont sans salaires depuis 8 ans». Les revendications de l’Unstb portent sur les mauvais traitements dont sont victimes, des éducateurs, éducatrices, enseignants communautaires et les agents contractuels de l’Etat des écoles maternelles et primaires, sans contrat et sans salaires depuis 8 ans.

Inès Zounnon