Spread the love
Romuald-Wadagny(Le  ministère des finances en tête de peloton)
Le Centre d’études de recherches et d’analyses stratégiques (Ceras) a réalisé une étude de performance générale du gouvernement selon la perception des usagers. Laquelle place le ministère de l’Economie et des finances en tête avec une moyenne de 2,9 sur 5.
Quand on s’engage dans une mission, il s’avère indispensable de marquer une pause pour faire le point du travail effectué afin de lancer de nouvelles perspectives afin d’atteindre les objectifs visés. C’est la réelle motivation du Centre d’études, de recherches et d’analyses stratégiques (Ceras) en réalisant une enquête au niveau de tous les départements ministériels. Cette étude a pris en compte un échantillon de mille (1000) usagers de l’administration publique, dont 275 femmes et 725 hommes. Les indicateurs de performance, à savoir l’accueil des usagers, la célérité mise dans l’offre de service à l’usager, la satisfaction de l’usager, la perception de l’impact de ce département dans l’ensemble de l’action gouvernementale, la perception des usagers sur l’impact des décisions sectorielles dans leur vécu quotidien et l’implémentation des réformes ont logé le ministère de l’Economie et des finances à la 1ère place avec une moyenne de 2,9 sur 5. En deuxième position vient le ministère délégué auprès du président de la République, chargé de la défense nationale avec une moyenne de 2,6 sur 5. Le ministère des Infrastructures et des transports se positionne 3ème avec une moyenne de 2,2 sur 5. Quant au ministère de la Santé, il obtient une moyenne de 1,7. Les ministères des Sports et de l’Agriculture sont 5ème avec une moyenne de 1,6 sur 5. Le ministère du Tourisme et de la culture qui obtient une moyenne de 1,4 sur 5 est 7ème. Le Garde des sceaux, ministère de la justice et de législation quant à lui vient avec une moyenne de 1,86 sur 5 suivi du ministère du Travail, de la fonction publique et des affaires sociales avec une moyenne de 1,3 sur 5, le ministère des Affaires étrangères et de la coopération avec une moyenne de 1,2 sur 5 et le ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique avec 1,1 sur 5.
 O. I. A.