Spread the love
pêcheurs
Les pêcheurs du Lac Nokoué ont été sensibilisés

L’assainissement des plans d’eau du Bénin préconisé par le gouvernement du Nouveau départ reçoit l’avis favorable des populations. Samedi dernier, ce sont les pêcheurs du Lac Nokoué qui ont donné leur caution au Chef de l’Etat pour le démarrage en mars prochain de cet ambitieux  projet.

Point d’obstacle désormais pour le président Patrice Talon de lancer les travaux d’assainissement du Lac Nokoué regroupant Sô-Ava, Cotonou, Abomey-Calavi, Sèmè-Podji et Aguégués. C’est du moins le message fort que passent les pêcheurs au locataire du Palais de la Marina à l’issue de la séance de sensibilisation initiée par le président de l’Union nationale des pêcheurs continentaux et assimilés du Bénin (Unapecab). Samedi 03 janvier 2018 à l’Ecole primaire publique de Zogbo, c’est à l’unanimité qu’ils ont validé la bonne nouvelle que leur a apportée David Houguè. Selon ce dernier, le Chef de l’Etat, dès sa prise de pouvoir, a cherché à comprendre les problèmes du sous-secteur de la pêche. Il a de ce fait mis en place une commission chargée de faire des propositions pertinentes pour l’assainissement et la réhabilitation de trois plans d’eau à savoir : la lagune de Porto-Novo, le Lac Nokoué et le lac Ahémé. Cette commission a travaillé d’arrache-pied et lui a transmis son rapport. Primo, les mesures proposées prennent en compte l’enlèvement des engins prohibés qui sont à l’origine de la rareté des poissons dans ces plans d’eau. Secundo, il s’agit de faire déguerpir les occupants illégaux qui sont du côté Sud du lac Nokoué. Ceci, de concert avec le ministère du cadre de vie. Tertio, la réorganisation des pécheurs sédentaires du Lac Nokoué à cause de la prolifération des acadjas. Car, a reconnu le conférencier, les acadjas qui sont dans le lac sont nombreux et il faut les réduire au moins de moitié pour permettre au secteur de reprendre vie. L’autre information capitale livrée par le président des pécheurs continentaux à ses pairs est l’instauration d’une taxe par acadja et la confection de cartes professionnelles pour chaque pêcheur. Face à tant d’opportunités que procurera ce projet, le président David Houguè s’est confondu en remerciements. « Merci au Chef de l’Etat. Le Tout-puissant le soutiendra dans ses actions. Notre souci est de voir les travaux démarrés. Qu’il nous implique aussi dans les différentes formations qui se font actuellement », a-t-il déclaré.

Joël Samson Bossou