Spread the love
toko
Le maire Charles Toko soutenu dans ses réformes

Le projet « Parakou ville durable » en cours d’exécution par le maire Charles Toko reçoit le soutien du ministère du Cadre de vie. Une mission technique dudit département ministériel a séjourné, vendredi dernier, dans la cité des Kobourou pour s’enquérir de l’évolution des travaux d’aménagement et d’assainissement en vue d’apporter un appui technique et financier à la concrétisation du projet.

Faire de Parakou une ville où il fera bon vivre pour tous. C’est le rêve que caresse l’équipe municipale en place. Pour y parvenir, des actions concrètes ont été entreprises dans le cadre de l’aménagement et de l’assainissement de la ville de Parakou.Pour la mise en œuvre du projet « Parakou ville durable », le Ministère du cadre de vie et du développement durable entend apporter sa contribution pour la réalisation des différentes infrastructures prévues. La mission technique conduite par Adam Pinto, Directeur adjoint de cabinet du Ministère du cadre de vie et du développement, a sillonné, en compagnie du maire Charles Toko et des cadres de la mairie, les différents chantiers ouverts. L’objectif était de constater de visu l’évolution des travaux. Sur le terrain, la satisfaction a été totale. Le ministère, par la voix du Chef de cette mission technique, s’est engagé à apporter son appui technique et financier à la concrétisation des projets d’aménagement et d’assainissement de la cité des Kobourou. Adam Pinto a fait savoir qu’après la phase de libération du domaine public, le ministère du Cadre de vie et du développement durable, en partenariat avec la mairie de Parakou, engage un effort conjoint en vue d’améliorer les conditions de vie des populations pour permettre aux activités économiques, commerciales et marchandes de se développer afin non seulement que les populations gagnent mieux leur vie, mais aussi pour améliorer le fonctionnement de la municipalité de Parakou. Des échanges sur le programme « Parakou ville durable », les deux partenaires ont convenu de travailler en synergie pour la concrétisation de toutes les activités prévues. Selon Adam Pinto, le niveau de préparation de la Commune a permis de rentrer en possession des dossiers techniques, des marchés, du traitement des eaux usées, des questions de gestion des ordures ménagères et de construction des logements. Il a laissé entendre que le maire de Parakou et son équipe ont vraiment fait un travail osé.

Le leadership des autorités municipales salué

Adam Pinto a affirmé qu’en ce qui concerne les marchés des quartiers et les marchés secondaires, cette descente leur a permis de constater le leadership des autorités municipales, surtout dans la mise en œuvre de la libération des espaces et domaines publics. La délégation du Ministère, des dires du Directeur adjoint de cabinet, a constaté le travail abattu en terme d’accompagnement des populations déplacées, surtout pour le relogement des marchands et des commerçants. Selon lui, la mairie de Parakou a consenti des efforts d’investissements en construisant les hangars et en assurant la propreté des lieux. Au nombre des difficultés auxquelles la mairie de Parakou fait face, le Directeur de cabinet du ministère du cadre de vie et du développement durable a souligné la gestion des ordures ménagères et de la gestion des boues de vidange. Il a confié que l’Etat central pourrait venir en appui à la municipalité pour l’aider à résoudre ces problèmes. Il est aussi envisagé de mener des actions concrètes sur un certain nombre d’enjeux de développement notamment sur la question de la capacité de Parakou à accueillir des manifestations d’envergure internationale. L’idée de la création d’un centre de conférence internationale dans la ville de Parakou est en gestation. Egalement, Adam Pinto a précisé que la vision du gouvernement est portée par un programme opérationnel qui permettra de mobiliser des investissements financiers pour intervenir  non seulement sur les questions d’assainissement, de voirie, logements et d’équipement sociaux économiques mais aussi sur des questions de foresterie. Enfin, il a annoncé que le programme phare du gouvernement qui est l’asphaltage de voiries primaire, secondaire va démarrer d’ici la fin de l’année 2017. Parakou bénéficiera de 50 km de voies à aménager. Séro Dafia, Directeur des services techniques de la mairie de Parakou a salué cette démarche du Ministère du cadre de vie et du développement.

Hervé M.Yotto

(Br Borgou-Alibori)