Spread the love

conseilLes populations de Cotonou sortiront très bientôt des affres de l’inondation. Le Conseil des ministres, en sa séance du mercredi 06 mars 2019, a adopté le projet de décret portant transmission à l’Assemblée nationale pour autorisation de ratification du contrat de financement du projet « Drainage eaux pluviales à Cotonou ».

32.797.850.000 de francs Cfa. Tel est le montant du prêt obtenu de la Banque européenne d’investissement (Bei) pour lequel l’Exécutif sollicite l’aval du Parlement pour la réalisation du projet « Drainage eaux pluviales à Cotonou ». L’une des promesses du président Talon, l’assainissement pluvial de Cotonou sera, avec l’accord des députés, une réalité. Pour y parvenir, le gouvernement a dû organiser une table ronde qui a permis le prêt de la Bei. Depuis le renouveau démocratique, l’inondation à Cotonou est restée insoluble. Ce projet que le Président Talon s’apprête à lancer traduit sa volonté de transformer totalement la ville de Cotonou. C’est dans cette même dynamique qu’il ouvre, à travers l’asphaltage, des solutions connexes à l’assainissement pluvial de Cotonou. La réalisation de ce projet sera une victoire sur la fatalité que beaucoup ont voulu faire gober aux populations. La balle est désormais dans le camp des députés. Ils doivent faire diligence afin que les travaux démarrent incessamment. Composante essentielle du programme d’assainissement pluvial de Cotonou, le Gouvernement, à travers ce projet, vise à terme, à éviter durablement le phénomène d’inondation dans 6 des 50 bassins versants de la ville de Cotonou. Il s’agit également, à travers ce projet, d’améliorer l’environnement urbain pour faciliter la circulation des usagers et la conduite des activités dans les zones concernées. Il consiste en la construction d’environ 7.739 mètres linéaires de collecteurs primaires de drainage pluvial, le pavage de 4.806 mètres linéaires de rues et l’aménagement d’environ 3.600 mètres linéaires de trottoirs le long de l’Avenue Mgr Isidore de Souza, du Pont de Dantokpa au Carrefour Sobébra. Sa réalisation permettra à la capitale économique d’entrer définitivement dans la modernité. Avec l’exécution de tous ces projets, elle revêtira ses attributs de métropole du Bénin. Ce serait également moins de soucis pour les habitants et commerçants de cette ville.

 Abdourhamane Touré