Spread the love

agoli agboAutoproclamé le lundi 27 mai 2019 roi Agoli-Agbo pour succéder à sa majesté Dedjalagni, dah Nianwloui a été définitivement rejeté ce samedi 8 juin 2019 par le haut conseil de famille organisé dans l’enceinte de dah Savè à Gbindo Abomey. Cette décision entérine son interdiction au palais par le décret préfectoral pris dans la nuit du 27 mai. La lignée  Aïdodôdo fils aîné du roi Agoli-Agbo 1er a savamment orchestré ce coup sans l’aval des princes et princesses ainsi que du doyen d’âge de la famille dah Daho Agoli-Agbo qui a depuis le 6 octobre installé le comité de régence devant conduire à la succession de Dada Dedjalagni Agoli-Agbo.Eu égard à ce manquement grave, le comité de régence sous la direction de l’huissier  Me Honvo assisté de ses deux clercs, a organisé une Assemblée générale de tous les descendants du roi Agoli-Agbo pour discuter d’une part de la situation et annoncer d’autre part la feuille de route pour le choix du nouveau roi les mois à venir. A l’unanimité, l’Assemblée générale, conseil souverain a rejeté le roi autoproclamé dah Nianwloui de la lignée Aïdodôdo Agoli-Agbo. Le conseil autorise par contre le comité de régence composé de 11 membres à recueillir les candidats aspirants au trône du roi Agoli-Agbo.Les candidats proviendront des lignées Agoli-Agbo 1er, d’Aïdodôdo, de Togniahossou et Dedjalagni. Huit critères sont retenus pour postuler désormais. Il s’agira d’être instruit, être développeur et rassembleur, avoir des capacités relatives aux relations extérieures, avoir les potentialités socioculturelles et cultuelles du royaume de Danxomè.

Le Matinal