Spread the love
okunlola-et-dègla
André Okounlola (à gauche) et Benoit Dègla ont perdu leur sang froid

La boxe a failli être au rendez-vous au Parlement hier mardi 25 août avec aux prises deux députés Fcbe. Il s’agit de André Okounlola et Benoît Dègla, deux ‘’colosses’’ dont la bataille pourrait faire arrachée des herbes. Heureusement que le jeune Nouhoum Bida était dans les parages. Il s’est empressé de calmer la situation.

La pomme de discorde, c’est la désignation des membres des Cca. Selon les recoupements, André Okounlola a omis le nom d’un membre de la Cca au cours de sa présentation en plénière. Cette erreur n’est pas du tout du goût de son collègue qui lui a fait un vif reproche en pleine séance. André écume de colère et les deux se livrent en diatribes sous le regard hagard du Président de l’Assemblée nationale Adrien Houngbédji. La brouille s’est épaissie et les deux sont sortis précipitamment pour se retrouver à deux dans les couloirs. La séance de pugila était pratiquement sur le point de commencer puisque le ton montait jusque dans l’hémicycle. A partir de cet instant, les plus avisés savaient déjà que ça fera mouche. Mais dans cette confusion, le député Nouhoum Bida s’est proposé pour sauver les meubles. Beaucoup avaient douté de son expertise, vu sa carrure face aux deux autres. Mais il a sans doute réussi l’arbitrage puisque sa présence a permis aux députés de retrouver leurs esprits. Certains observateurs étaient déjà sur le point d’inscrire ces deux noms dans le répertoire déjà très fournis de ces députés atypiques. Mais n’empêche, l’intention peut dans certains cas valoir acte.

 Thobias G. Rufino

(Br Ouémé-Plateau)