Spread the love

Assemblée_nationaleLes députés se sont retrouvés le mardi 10 mars 2015 pour l’ouverture de la session extraordinaire. 15 points sont annoncés pour cette session qui va durer deux semaines.

A l’ouverture de la session, les députés se sont entendus pour faire la jonction de deux demandes de session extraordinaire, l’une pour le gouvernement et le second pour le parlement. Ainsi, ils ont réussi à adopter un ordre du jour en 15 points. Ceci, conformément à l’article 19.2 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Ils sont revenus sur l’urgence d’étudier en priorité la proposition de loi portant modification et dérogation aux dispositions des articles 393 et 425 de la loi n°2013-06 du 25 novembre 2013 portant code électoral en République du Bénin. Ce point de vue a été défendu aussi bien par le député Nicaise Fagnon que par le député Augustin Ahouanvoèbla. Mais finalement, ce sont les ratifications demandées par le gouvernement qui ont été abordées. C’est alors qu’ils ont adopté en premier, l’accord de prêt Istisna’a signé à Djeddah, le 10 décembre 2014, entre la République du Bénin et la Banque islamique de développement (Bid), dans le cadre du financement partiel du projet d’aménagement et de bitumage de la route Banikoara-Kérémou-Frontière du Burkina Faso. Ensuite, ils ont adopté l’accord de crédit-bail signé à Djeddah, le 10 décembre 2014 entre la République du Bénin et la Banque islamique de développement (Bid), dans le cadre du financement partiel du projet de construction d’une centrale thermique de 120 Mw à Maria Gleta (Phase I), en République du Bénin.

 Thobias G. Rufino (Br Ouémé/Plateau)