Spread the love

aaaPlusieurs ministres du gouvernement vont plancher ce jeudi 31 mai 2018 devant la représentation nationale. Ils répondront à plusieurs questions d’interpellation des députés. L’on retient  en tout, six questions orales avec débats et une question d’actualité, posées par les parlementaires.

il s’agit de la gestion de la société des industries textiles (sitex) et de la compagnie béninoise des textiles (CTBT), indicateurs servant d’appréciation des performances économiques et financières des Etats dans le cadre des objectifs d’intégration, réinstallation des sinistrés du marché Dantokpa après l’incendie qui remonte au 31 octobre 2015, sort du programme de développement agricole des collines, état des lieux de la mise en œuvre du code foncier et domanial et la promotion de la production et de la commercialisation du riz local. Les ministres concernés sont attendus depuis plusieurs semaines pour éclairer la lanterne des élus du peuple. Il y a quelques jours à la tribune de l’assemblée nationale, le président Adrien Houngbédji a rappelé les dispositions du règlement intérieur de l’institution qui fondent l’émission de ces questions et a rappelé, par la suite les dispositions qui contraignent le gouvernement à venir devant la représentation nationale pour satisfaire à cette obligation constitutionnelle. Mais le gouvernement pour avoir manqué à ces différents rendez- vous, le président de l’assemblée nationale à dû fait un rappel à l’ordre voilé. C’est dans ce cadre que quelques articles qui mentionnent par qui les questions  orales sont posées, les questions sans débats à l’endroit du ministre compétent, les questions d’actualités, les obligations du gouvernement sont rappelées. En cas de défaillance, le gouvernement peut être interpellé par l’assemblée nationale.