Spread the love

Nago-Mathurin-CoffiLe spectre de démissions massives de députés plane sur les groupes parlementaires existant à l’Assemblée nationale. L’ambiance qui y règne depuis peu constitue un des motifs de désenchantement et de désamour de certains députés d’avec leurs groupes parlementaires. En déposant leurs lettres de démission sur la table du président de l’Assemblée nationale, les députés Issa Saley René Bagoudou et Issifou Amadou, ont choisi de tourner dos au groupe parlementaire Unité-progrès et démocratie dirigé par le professeur Mathurin Coffi Nago. Du  coup, ils mettent en difficulté l’ancien président de l’Assemblée Nationale, l’obligeant à recomposer son groupe parlementaire ou à disparaître. Il lui faudra dénicher trois autres députés pour continuer à jouir des prérogatives de président de groupe parlementaire, qui participe à la conférence des présidents. Au regard de  l’analyse de l’actuelle configuration politique du parlement, il est probable d’enregistrer, dans les jours à venir, des démissions en cascade, à l’intérieur des groupes parlementaires. Ce  qui conduira forcément à la reconfiguration politique de l’Assemblée Nationale. Plusieurs déclarations politiques, à la tribune sont en gestation, pour présenter au Président de l’Institution le nouveau visage politique du Parlement.

Martin Aïhonnou

(Coll)