Spread the love
Le député Gérard Gbénonchi
Le député Gérard Gbénonchi

Les députés devront étudier les tout prochains jours une proposition de loi portant autorisation d’enregistrement à titre dérogatoire à l’état civil. Quelques jours après la clôture de la première phase du recensement administratif à vocation d’identification de la population Ravip, le député Gérard Gbénonchi a déposé ce vendredi 18 mai 2018 cette proposition de loi.

Plus de 2 millions de personnes ont été enrôlées avec la carte de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) ou sur la base de témoignages de trois personnes dont le chef de village ou de quartier. Des béninois ne disposant pas d’acte de naissance dont il faut trouver une solution en vue de leur permettre. C’est dans ce cadre que le député Gérard Gbénonchi et 14 de ses collègues ont initié la proposition de loi portant autorisation d’enregistrement à titre dérogatoire à l’état civil. La proposition de loi comporte 20 articles et envisage que les maires et leurs adjoints dûment mandatés de même que les chefs d’arrondissement soient les responsables de l’enregistrement à titre dérogatoire sur le registre de naissance de l’année en cours, suivant une procédure rigoureuse bien définie. les députés initiateurs de la présente loi souhaitent l’examen rapide du texte afin que le parlement autorise très vite le démarrage de l’opération des citoyens concernés.

Marcus Koudjènoumè