Spread the love
adrien-3
Le président Adrien Houngbédji annonce une table ronde sur la modernisation au Parlement

L’audience accordée à plusieurs personnalités, hier au Palais des gouverneurs, a permis de savoir qu’une  table ronde sur le plan stratégique de modernisation de l’Assemblée nationale, s’ouvre le lundi prochain, à Cotonou.

La conférence, à l’allure d’une table ronde sur le plan stratégique de modernisation de l’Assemblée nationale sur la période 2016-2024, s’ouvre le lundi 05 décembre 2016 à Cotonou. Siaka Coulibaly, Représentant Résident du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) au Bénin, est allé rendre compte au Président de l’Assemblée nationale, du niveau d’avancement des préparatifs pour la tenue de ladite conférence. A en croire l’hôte du Président Houngbédji, les partenaires au développement et les membres du corps diplomatique seront à cette rencontre. Il sera question au cours de cette table ronde pour les acteurs, d’indiquer le ou les centres d’intérêt du plan stratégique qu’ils pourraient soutenir et financer. Le plan stratégique de modernisation devrait permettre à l’Assemblée nationale de travailler sur des sujets d’intérêt, pour son autonomisation, pour un meilleur contrôle de l’action gouvernementale, et pour le renforcement des capacités des acteurs de l’Assemblée nationale, a fait savoir Siaka Coulibaly. « D’ici 2024, il s’agira d’avoir une bonne représentativité de l’institution parlementaire dans le processus de développement du pays », a-t-il déclaré. D’autres personnalités ont été reçues au cabinet du président de l’Assemblée nationale. Il s’agit du Général Seidou Mama Sika et la délégation de la Compagnie Philip Morris International (Dakar) ; et de Madame Gladys Tawéma, présidente du Réseau africain des femmes entrepreneurs (Awep-Bénin). Elle a plaidé pour l’adoption par les députés de lois favorables à entrepreneuriat féminin. « Nous avons discuté avec le président de l’Assemblée nationale pour entrevoir la manière dont les femmes entrepreneurs peuvent collaborer avec le Parlement pour qu’il y ait des lois favorables à l’entreprenariat féminin. Le président nous a rassurés de son soutien indéfectible et nous sommes très optimistes par rapport à la suite des événements ».

Martin Aïhonnou (Coll)