Spread the love
kouyami françois
Le Gal Kouyami fait de pertinentes propositions

L’ancien directeur de la Gendarmerie nationale, le Gal François Kouyami, n’approuve pas la proposition d’assises nationales pour lutter contre l’insécurité proposées par les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Au micro de la radio Océan Fm hier, il a estimé que ce serait encore du gaspillage d’argent. Il suggère plutôt qu’on mette les fonds à dépenser à la disposition des responsables en charge de la sécurité, car ce sont les agents de sécurité qui cotisent de l’argent pour mettre du carburant dans les véhicules.« Quand un problème se pose, chacun propose des solutions. C’est la proposition des Fcbe, mais ça peut ne pas être la meilleure solution. Les assises, c’est pour gaspiller de l’argent. Qui sont ceux qui seront réunis ? Quelles sont leurs qualités? Et que vont-ils dire ? Je trouve que ce serait encore du gaspillage. S’ils ont de l’argent à gaspiller, qu’on mette ces sous à la disposition des responsables en charge de la sécurité pour qu’ils puissent faire le travail parce que, jusqu’à présent, ce sont les agents même qui cotisent de l’argent pour mettre du carburant dans les véhicules. Ce n’est pas possible», a-t-il martelé. Le général à la retraite estime que d’autres acteurs peuvent aider à juguler l’insécurité.«Aussi, il faut qu’on responsabilise les maires et les autorités administratives. Ils doivent agir aussi et poser des actes, car la police administrative dépend d’eux. La police judiciaire, également, dépend de ces autorités administratives. C’est-à-dire, chacun doit réfléchir à son niveau. Mais je crois fondamentalement que les responsables de la sécurité pensent beaucoup aux problèmes, et ils ont certainement des solutions à leur niveau. Les assises, selon moi, ne sont pas la solution appropriée pour l’instant. Il y a mieux à faire », a déclaré l’ancien directeur général de la Gendarmerie nationale.

Rèliou Koubakin