Spread the love
Jean-Claude-Houssou
Le ministre Jean-Claude Houssou a présidé la cérémonie de lancement

Créée en Conseil des ministres, l’Agence de l’eau potable en milieu rural est désormais opérationnelle. Ses activités ont été lancées, vendredi 04 août 2017 à l’ex Primature en présence des spécialistes en hydraulique et des acteurs du secteur de l’eau au Bénin. Occasion pour le public de connaître cette structure placée sous la tutelle de la Présidence de la république à travers sa mission et les objectifs à lui assignés. Selon le ministre de l’Energie, de l’eau et des mines, l’Agence de l’eau potable en milieu rural est née de la volonté du gouvernement de garantir l’accès à l’eau potable à tous avant 2021. Il s’agit, a dit Dona Jean-Claude Houssou, d’une structure autonome qui ne sera pas en contact avec la clientèle, mais qui aura à initier, programmer, faire réaliser et suivre les travaux d’infrastructures d’approvisionnement en eau potable en milieu rural. Elle est dotée d’une direction générale, de trois directions techniques et d’un Conseil d’administration au sein duquel les Communes sont représentées. Selon le Directeur général, Sylvain Migan, un Expert de la Banque mondiale, l’Agence va couvrir 11.800 localités sans eau potable, et va desservir d’ici 2021, 2,5 millions de personnes. Le milieu rural ici, a-t-il clarifié intègre toute localité en dehors des périmètres couverts par le système d’hydraulique urbain. Au total, 11 projets sont prévus et pour lesquels les Communes seront les maîtres d’ouvrage. L’Agence, elle, se contentera de réaliser les projets. Déjà, une répartition spatiale, en trois tranches, des localités bénéficiaires des adductions d’eau villageoise a été faite et présentée aux acteurs.

Joël Samson Bossou