Spread the love
Des apprenants présentant leur travail
Des apprenants présentant leur travail

L’institut de recherche pour le développement Ird en collaboration avec ses partenaires a initié  ce mardi 21 mai 2019 une séance de restitution des clubs jeunes Ird-Bénin.  Les apprenants de cinq collèges du Bénin ont présenté les fruits de leurs recherches dans le cadre de l’atteinte des Objectifs pour le développement durable Odd. C’est l’institut français de Cotonou qui a servi de cadre à l’évènement.  

Face au défi de l’atteinte des Objectifs pour le développement durable Odd, l’institut de recherche pour le développement Ird s’investi pour éduquer et engager les jeunes à induire un changement dans leur communauté à travers les clubs jeunes. Les collèges Montaigne, Dantokpa, Ceg 1 de Pahou, les Pylônes et le Ceg du Lac sont les cinq clubs jeunes Ird qui au terme de six mois d’activité ont partagé avec le public leurs résultats sur des thématiques liées aux Odd. Connaissance et prévention de l’hépatite B,  promouvoir de l’innovation, préparation des villes du Bénin faire face à la fièvre Lassa en milieu urbain, amélioration des conditions de vie des habitants de  Ganvié sont entre autres sujets abordés par les apprenants encadrés par leurs enseignants, des volontaires et des chercheurs de l’Ird. Une expérience qui a en croire Rita Saudegbee, chargée de communication à l’Ird a eu un impact positif sur ces apprenants et sur la communauté où ils vivent. « Nous sommes en présence des jeunes initiés à la conduite d’une démarche scientifique en vue de résoudre un problème, des jeunes dont l’esprit est ouvert et prêts à collaborer avec d’autres jeunes, des jeunes conscients de la possibilité de l’atteinte des Odd dans leurs communautés » a déclaré Rita Saudegbee. Le représentant et chef d’antenne de l’Ird au Bénin  a pour sa part promis élargir les clubs jeunes à d’autres collèges du Bénin pour plus d’impacts. Florent Engelmann a aussi exhorté les apprenants à une restitution au niveau de leurs pairs et partout où le besoin se fera sentir.

Marcus Koudjènoumè