Spread the love

rafiatou-monrouLe ministre de l’économie numérique et de la communication, Rafiatou Monrou a effectué ce mardi 20 décembre une visite à la maison des médias, au siège de l’Union des professionnels des médias et de l’Observatoire de déontologie et de l’éthique dans les médias (Odem). L’objectif est d’apprécier les défis qui s’imposent au secteur des médias. Une visite qui aura permis à Rafiatou Monrou d’aller au contact des associations des professionnels des médias. A l’occasion, le ministre de l’économie numérique a manifesté la volonté de redorer le blason de la presse béninoise. «  Je veux qu’en mon temps, les professionnels des médias soient vraiment professionnels et digne de confiance de notre population. Je veux changer quelque chose » a-t-elle affirmé. Pour y arriver, il faut passer par la formation : « je ne vous le cache pas, ça passe par la formation. Aujourd’hui, c’est vrai, en même temps que nous avons des défis, il y a aussi des pré-requis ». Une démarche que les associations des professionnels des médias apprécient à sa juste valeur. Néanmoins, ils ont émis des doléances. C’est le cas du président de l’Upmb, Franck Kpotchémé qui a attiré l’attention de l’autorité de tutelle sur le retard de l’aide de l’état à la presse béninoise : « nous sommes à l’aune de 2017, et l’aide de l’état à la presse 2014 n’est pas encore versée ». Il a été renchéri par le président de l’Odem, Guy Constant Ehoumi qui a souhaité que soit mis à la disposition des membres de son bureau des ordinateurs portatifs. A noter que pour cette première visite, le ministre n’est pas allé les mains vides. Un lot de matériels informatique a été remis à la maison des médias.

Léonce ADJEVI