Spread the love
Ousmane-BatokoPlusieurs personnalités ont été introduites, hier, au cabinet du président de la Cour suprême, Ousmane Batoko. La première est le chef de la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif). Thomas Azandossessi, à sa  sortie d’audience, s’est prêté aux questions de la presse. A l’en croire, la cellule qu’il dirige s’occupe de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le terrorisme. Ladite cellule est membre d’un organisme sous-régional. En février 2018, une évaluation mutuelle sous-régionale, sur l’efficacité et la conformité technique, aura lieu au Bénin. C’est dans ce cadre qu’il s’est déplacé vers le président de l’Institution, pour recevoir de lui des conseils précieux, pour la bonne préparation de la réunion. A sa suite, c’est le Secrétaire général du Syndicat national pour la relève de l’enseignement à la base (Synareb) qui a été reçu. Il s’agit d’une visite de courtoisie rendue au président de l’Institution. C’est aussi l’occasion pour prendre des conseils pour une rentrée apaisée. Félix Avlessi, Sg du Synareb et Secrétaire général adjoint du Cgtb, a avoué que si l’administration est prête, les enseignants aussi sont prêtes pour la rentrée. Pour Gogan Mathias, l’Association des anciens  administrateurs civils a été créée en 1997. Depuis cette date, le président Ousmane Batoko est resté proche de ladite association qu’il a fait grandir. Son esprit d’ouverture et l’accueil qu’il réserve aux membres de l’association galvanisent les ardeurs des membres qui ont profité  pour lui annoncer leur Assemblée générale qui se tient les 29 et 30 septembre 2017. En portant, le message du président de l’association, il dit avoir reçu l’accord du président Batoko de participer aux travaux de l’Ag. D’autres personnalités, à l’instar de Pierre d’Alcantara Zocli, du professeur Jean Chabi Orou et du capitaine Mama Idrissou Alassane de la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale, ont été reçues en audience.
 
MA