Spread the love

assemblee-nvoLes représentants des confédérations et centrales syndicales étaient ce lundi 6 novembre 2017 à l’assemblée nationale. Ceux-ci annoncent une paralysie de l’administration béninoise en 2018. Ces audiences s’inscrivent dans le cadre de l’étude du projet de budget général de l’Etat gestion 2018. La société civile quant à elle préconise une révision partielle de la constitution. Une révision constitutionnelle partielle et ciblée pour créer la Cour des comptes dotée de moyens humains et financiers conséquents. C’est le  souhait émis par plusieurs responsables d’organisation non gouvernementale afin de permettre au Bénin de quitter son rang de mauvais élèves dans l’espace de l’Uémoa et d’atteindre par le même biais ses objectifs d’amélioration du système national d’intégrité par la promotion de l’intégrité et de la lutte contre la corruption.

Marcus Koudjènoumè