Spread the love
Auguste vidégla
Auguste Vidégla dissipe les inquiétudes de l’heure

Leader du parti du Rassemblement des béninois pour une nouvelle vision (Rbnv), et facilitateur de l’Union nationale démocrate (Und), Auguste Vidégla, est passé sur l’émission « Dimanche politique » de la télévision nationale le dimanche 25 novembre 2018. Les principaux sujets évoqués ont trait aux prochaines élections législatives : le positionnement sur les listes et les tractations en cours pour la constitution des nouveaux partis politiques autour du chef de l’Etat.

« Les positionnements ne se feront plus sur la base d’appartenance, à coup de billets de banque et d’amitié. Il y aura des mini-primaires par circonscription et des primaires avant la constitution des listes pour les diverses élections. Une chose est sûre, les positionnements ne poseront pas de problème au sein du Bloc Républicain ». C’est en ces termes qu’Auguste Vidégla, Président de l’Union nationale démocrate (Und), un des regroupements membres du Bloc républicain a rassuré les militants et militantes sur la manière dont les positionnements se feront sur les listes de candidatures lors des prochaines élections législatives. C’était au cours de son intervention sur l’émission « Dimanche politique » sur la télévision nationale. Il se dit rassuré que les mécanismes seront trouvés pour qu’au sein des nouveaux partis politiques (Progressiste et Républicain), une vraie démocratie puisse régner. « Cela permettra d’instaurer une compétition au sein de ces blocs afin que chacun des militants et cadres puisse œuvrer pour sa prospérité », a-t-il déclaré. Par ailleurs, le leader du parti Rassemblement des Béninois pour une nouvelle vision a martelé qu’à l’intérieur du Bloc républicain en gestation, même un simple militant de base, en travaillant dur, est sûr d’atteindre le sommet du parti et d’en prendre la tête un jour. A l’en croire, le parti en création ne sera pas l’apanage d’un quelconque individu. Au cours de l’émission, l’invité est aussi revenu sur les réelles bases sur lesquelles les  deux blocs de la mouvance présidentielle se forment. Pour Auguste Vidégla, la création des deux blocs en cours ne répond pas seulement à l’impératif des élections législatives en vue. Cependant, elle concorde surtout avec l’impératif majeur qu’est celui d’avoir des grands partis politiques ayant des assises nationales dans tous les arrondissements des 77 communes du Bénin. « Ces regroupements ne sont pas circonstanciels comme par le passé où des coalitions et alliances politiques se font et se défont à l’approche des élections », a-t-il laissé entendre tout en confiant que la réforme du système partisan enclenchée par le Chef de l’Etat durera dans le temps.

Mohamed Yasser Amoussa (Stag)

 A Savoir …

 

Sur le Code électoral

Article 3 : L’élection est le choix libre par le peuple du ou des citoyens appelés à conduire, à gérer ou à participer à la gestion des affaires publiques.

Article 5 : Participer à l’organisation des élections est une obligation civique qui peut être confiée à tout citoyen qui ne saurait s’y dérober. Quiconque a accepté la mission qui lui a été confiée ne peut plus par la suite s’y dérober sauf cas de force majeure.

Article 8: L’inscription sur la liste électorale permanente informatisée (LEPI) est un devoir pour tout citoyen remplissant les conditions fixées par le présent code électoral.

Article 10 : Sont électeurs dans les conditions déterminées par la présente loi, les béninoises et les béninois, âgés de dix-huit (18) ans révolus au jour du scrutin et jouissant de leurs droits civils et politiques.